[ Page principale | La Bible | la Foi - l'Évangile | Études Bibliques | ]

 

Histoire de la Réformation en Europe au temps de Calvin

 

Table des Matières Générale

 

J.H. Merle d’Aubigné

 

Contenu des Tomes :

1 : Livre I ch. 1 à Livre II ch. 12

2 : Livre II ch. 13 à Livre III ch. 15

3 : Livre IV ch.1 à Livre V ch. 19

4 : Livre VI ch. 1 à Livre VII ch. 20

5 : Livre VIII ch. 1 à Livre IX ch. 17

6 : Livre X ch. 1 à Livre XI ch. 18

7 : Livre XI ch. 19 à Livre XIII ch. 12

8 : à compléter

 

Table des matières abrégée :

1     Avant-Propos — Pag. 5 à 16

2     LIVRE I — Genève et les premiers huguenots

3     LIVRE II — France — Temps favorables

4     LIVRE III — Chute d’un évêque-prince et premières semences évangéliques dans Genève

5     LIVRE IV — Temps contraires à la Réforme en France

6     LIVRE V — Les luttes de la Réformation

7     LIVRE VI — L'Angleterre commence à s’émanciper de la papauté

8     LIVRE VII — Mouvements de la Réformation en Angleterre, à Genève, en France, en Allemagne et en Italie

9     LIVRE VIII — L’Angleterre rompt avec Rome au milieu des agitations du peuple et des fautes du roi

10       LIVRE IX — Réformation de Genève par le ministère de Farel et arrivée de Calvin dans cette ville après son séjour en Italie.

11       LIVRE X — La Réformation en Écosse

12       LIVRE XI — Calvin et les principes de sa réforme

13       LIVRE XII — La Réformation chez les peuples scandinaves : Danemark, Suède, Norvège

14       LIVRE XIII — Hongrie. Pologne. Bohême. Pays-Bas.

 

Table des matières détaillée :

1     Avant-Propos — Pag. 5 à 16

2     LIVRE I — Genève et les premiers huguenots

2.1          Chapitre 1 — La Réformation et les libertés modernes — (Temps anciens)

2.2          Chapitre 2 — Premières usurpations et premières luttes (Moyen âge)

2.3          Chapitre 3 — Un évêque envoyé par le pape pour enlever à Genève son indépendance (1513)

2.4          Chapitre 4 — Oppositions diverses aux desseins du duc, du pape et de l’évêque (1513 à 1515)

2.5          Chapitre 5 — Les violences de l’évêque soulèvent Berthelier et les enfants de Genève (1515 à 1517)

2.6          Chapitre 6 — Les partis contraires se préparent au combat (1516 à 1517)

2.7          Chapitre 7 — Assemblée, agitation et jeux comiques des patriotes (1516 à 1517)

2.8          Chapitre 8 — Torture donnée à Pécolat et poursuite de Philibert Berthelier (1517)

2.9          Chapitre 9 — Berthelier appelle les Suisses au secours de Genève ; Huguenots et mamelouks, violence de l’évêque (1517 à 1518)

2.10          Chapitre 10 — Nouvelle torture, désespoir et délivrance éclatante de Pécolat (Décembre 1517 à mars 1518)

2.11          Chapitre 11 — Berthelier jugé à Genève ; Blanchet et Navis saisis à Turin ; Bonivard scandalisé à Rome (Février à septembre 1518)

2.12          Chapitre 12 — Les membres de Blanchet et de Navis suspendus au noyer du pont d’Arve (Septembre, octobre 1518)

2.13          Chapitre 13 — Les huguenots proposent l’alliance avec les Suisses, et les mamelouks s’amusent à Turin (Octobre à décembre 1518)

2.14          Chapitre 14 — Les huguenots demandent l’alliance à Fribourg, les mamelouks la rejettent. Berthelier est absous ; plaintes du duc (Décembre 1518 et janvier 1519)

2.15          Chapitre 15 — Le peuple vote l’alliance en conseil général et le duc intrigue contre elle (6 février au 2 mars 1519)

2.16          Chapitre 16 — Les chanoines se joignent au duc et le peuple se lève contre eux (Mars 1519)

2.17          Chapitre 17 — Le duc à la tête de son armée entoure Genève (Mars et avril 1519)

2.18          Chapitre 18 — L'armée de Savoie dans Genève (Avril et mai 1519)

2.19          Chapitre 19 — Arrestations de Bonivard et de Berthelier (Avril à septembre 1519)

2.20          Chapitre 20 — Philibert Berthelier martyr de la liberté. Terreur et oppression dans Genève (Août et septembre 1519)

2.21          Chapitre 21 — Lutte de la liberté. Luther. Mort de l’évêque et son successeur (1520 à 1523)

2.22          Chapitre 22 — Charles veut séduire Genève par les fêtes : la comédie des chanoines et des huguenots (Août 1523)

2.23          Chapitre 23 — Aimé Lévrier, martyr de la liberté et du droit au château de Bonne (Mars 1524)

2.24          Chapitre 24 — Indignation contre les mamelouks ; le duc s’approche avec une armée ; exode de l’élite des citoyens (1524, 1525)

2.25          Chapitre 25 — Les fugitifs dans Fribourg et dans Berne, le duc et le conseil des hallebardes dans Genève (Septembre à décembre 1525)

2.26          Chapitre 26 — Le peuple et l’évêque défendent la cause des fugitifs (Décembre 1525 à février 1526)

2.27          Chapitre 27 — Genève et les Suisses s’allient ; l’évêque, les ducaux et les chanoines s’enfuient, et le peuple tressaille de joie (Février à août 1526)

3     LIVRE II — France — Temps favorables

3.1          Chapitre 1 — Un homme du peuple et une reine (1525, 1526)

3.2          Chapitre 2 — Marguerite sauve les évangéliques et le roi (1525, 1526)

3.3          Chapitre 3 — La Réformation passera-t-elle le Rhin ? (1525, 1526)

3.4          Chapitre 4 — La mort des martyrs et le retour du roi (1526)

3.5          Chapitre 5 — La délivrance des captifs et le retour des exilés (1526)

3.6          Chapitre 6 — Qui sera le réformateur de la France ? (1526)

3.7          Chapitre 7 — Premières études et premières luttes de Calvin (1523-1527)

3.8          Chapitre 8 — Conversion de Calvin et changement de vocation (1527)

3.9          Chapitre 9 — Berquin déclare la guerre à la papauté (1527)

3.10          Chapitre 10 — Efforts de Duprat pour obtenir la persécution, et résistance de François 1ier (1527, 1528)

3.11          Chapitre 11 — Les fêtes de Fontainebleau et la vierge de la rue des rosiers (1528)

3.12          Chapitre 12 — Prisonniers et martyrs à Paris et dans les provinces (1528)

3.13          Chapitre 13 — L'étudiant Jean Calvin à l’université d’Orléans (1527, 1528)

3.14          Chapitre 14 — Calvin instruit à Orléans, de Dieu et de l’homme, commence à défendre et propager la foi (1528)

3.15          Chapitre 15 — Calvin appelé à Bourges à l’œuvre évangélique (1528-1519)

3.16          Chapitre 16 — Berquin, le plus savant des nobles, martyr de l’évangile (1529)

3.17          Chapitre 17 — Premiers essais de Calvin à Paris (1529)

3.18          Chapitre 18 — Les douleurs de Marguerite et les fêtes de la cour (1530)

3.19          Chapitre 19 — Diplomates, relaps et martyrs (1531)

3.20          Chapitre 20 — Calvin, son éloignement de la hiérarchie, son premier ouvrage, ses amis (1532)

3.21          Chapitre 21 — Smalkalde et Calais (Mars à octobre 1533)

3.22          Chapitre 22 — Évasion d’un prince (Automne 1533)

3.23          Chapitre 23 — L'évangile prêché au Louvre et dans les églises de la métropole (Carême 1533)

3.24          Chapitre 24 — Défaite du parti romain dans Paris, et triomphe de l’évangile (1533)

3.25          Chapitre 25 — Conférence de Bologne, le concile et Catherine de Médicis entrent en scène (Hiver 1533)

3.26          Chapitre 26 — Charles-Quint, François 1ier et Clément VII luttent de ruse autour de Catherine (Hiver 1533)

3.27          Chapitre 27 — Orage contre la reine de Navarre et son « miroir de l’âme pécheresse » (été 1533)

3.28          Chapitre 28 — Triomphe de la reine de Navarre (Automne 1533)

3.29          Chapitre 29 — Catherine de Médicis est donnée, avec grande pompe, à la France (Octobre 1533)

3.30          Chapitre 30 — Le discours du recteur à l’université de Paris (Novembre 1533)

3.31          Chapitre 31 — Conférence et alliance de François 1ier et de Philippe de Hesse à Bar-le-Duc (Hiver 1533 à 1534)

3.32          Chapitre 32 —Triomphe et martyr (Hiver 1534)

3.33          Chapitre 33 — Le Wurtemberg donné au Protestantisme par le roi de France (Printemps 1534)

3.34          Chapitre 34 — Une séance au Louvre pour l’union de la vérité et de la catholicité (Été 1534)

3.35          Chapitre 35 — Les apparitions de l’esprit d’Orléans (Été 1534)

3.36          Chapitre 36 — François 1ier propose la réformation à la Sorbonne

4     LIVRE III — Chute d’un évêque-prince et premières semences évangéliques dans Genève

4.1          Chapitre 1 — La Renaissance, la Réformation et le Moyen Âge (1526)

4.2          Chapitre 2 — L'évangile à Genève et la destruction à Rome (Janvier à juin 1527)

4.3          Chapitre 3 — L'évêque se rattache à Genève, mais les chanoines s’enfuient (été 1527)

4.4          Chapitre 4 — L'évêque-prince s’enfuit de Genève (Juillet et août 1527)

4.5          Chapitre 5 — Excommunication de Genève et convoi de la papauté (août 1527 à février 1528)

4.6          Chapitre 6 — Les chevaliers de la Cuiller se liguent contre Genève au château de Bursinel (Mars 1528.)

4.7          Chapitre 7 — Menées du duc et de l’évêque (Printemps et été 1528)

4.8          Chapitre 8 — Mort de Pontverre (octobre 1528 à janvier 1529)

4.9          Chapitre 9 — La Réformation commence à fermenter dans Genève et l’opposition au dehors (Avril 1529 — Janvier 1530)

4.10          Chapitre 10 — Mouvements divers dans Genève et seconde captivité de Bonivard (Mars à mai 1530)

4.11          Chapitre 11 — L'attaque de 1530. (Août, septembre, octobre)

4.12          Chapitre 12 — Genève redemandée par l’évêque et réveillée par l’évangile (Novembre 1530 à octobre 1531)

4.13          Chapitre 13 — Dangers auxquels la défaite de Cappel expose Genève (Octobre 1531 à janvier 1532)

4.14          Chapitre 14 — Un empereur et un maître d’école (Printemps 1532)

4.15          Chapitre 15 — Le pardon de Rome et le pardon du ciel (Juin et juillet 1532)

5     LIVRE IV — Temps contraires à la Réforme en France

5.1      Préface

5.2          Chapitre 1 — Calvin fugitif dans sa solitude d’Angoulême (Novembre et décembre 1533)

5.3          Chapitre 2 — Le fugitif devient évangéliste (Décembre 1533 et janvier 1534)

5.4          Chapitre 3 — Calvin à Nérac chez Roussel et Lefèvre (Novembre 1533 à février 1534)

5.5          Chapitre 4 — Une représentation dramatique à la cour de Navarre (Décembre 1533 à février 1534)

5.6          Chapitre 5 — Calvin à Poitiers, aux Basses-Treilles et aux grottes de Saint-Benoît (Mars 1534)

5.7          Chapitre 6 — Calvin commence par lui-même et par ses disciples l’évangélisation de la France (Avril à mai 1534)

5.8          Chapitre 7 — Les chrétiens évangéliques de Paris en 1534.(Mai 1534)

5.9          Chapitre 8 — Premiers rapports de Calvin avec les libertins et avec Servet (Été 1534)

5.10          Chapitre 9 — Les placards.(Octobre 1834)

5.11          Chapitre 10 — La colère du roi (Automne 1534)

5.12          Chapitre 11 — L’expiation ou processions et échafauds (fin 1534, commencement 1535)

5.13          Chapitre 12 — Éloquence et estrapade de François 1ier (21 janvier 1535)

5.14          Chapitre 13 — Calvin à Strasbourg, chez Érasme, et à Bâle (été et automne 1534)

5.15          Chapitre 14 — Institution de la religion chrétienne (Hiver 1534)

5.16          Chapitre 15 — Calvin s’adresse au roi et part pour l’Italie (août 1535)

6     LIVRE V — Les luttes de la Réformation

6.1          Chapitre 1 — Luttes dans le pays de Vaud (1531)

6.2          Chapitre 2 — Conjurations de femmes contre la réforme et prédications de Farel (1531)

6.3          Chapitre 3 — Un nouveau réformateur et un iconoclaste (1531)

6.4          Chapitre 4 — Les batailles de Grandson (1531, 1532)

6.5          Chapitre 5 — Les Vaudois d’Italie paraissent (1526 à octobre 1532)

6.6          Chapitre 6 — Projets de l’Empereur, du duc de Savoie et de l’évêque contre Genève (1530 à 1532)

6.7          Chapitre 7 — Les réformateurs et la Réforme entrent dans Genève (Octobre 1532)

6.8          Chapitre 8 — Les réformateurs sont chassés de Genève (Octobre 1533)

6.9          Chapitre 9 — Un voyage aux vallées du Piémont et des combats au pays de Neuchâtel (Les derniers mois de 1532)

6.10          Chapitre 10 — Le maître d’école et Claudine Levet (Novembre et décembre 1532)

6.11          Chapitre 11 — Formation de l’Église. Adhérents. Opposants (Du 13 au 31 décembre 1532)

6.12          Chapitre 12 — Le sermon sur la place du Molard (Premier de l’an 1533)

6.13          Chapitre 13 — La Sainte Écriture et la Sainte cène à Genève (Janvier et février 1533)

6.14          Chapitre 14 — La conspiration catholique se forme (Carême de 1533)

6.15          Chapitre 15 — Première attaque à main armée des catholiques contre la Réformation (28 mars 1533)

6.16          Chapitre 16 — Trêve entre les deux partis (Du 28 mars au 4 mai 1533)

6.17          Chapitre 17 — Seconde attaque où le chef catholique trouve la mort (4 mai 1533)

6.18          Chapitre 18 — On veut faire servir la mort du chanoine à la ruine de la Réforme (Du 4 mai au 1 juillet 1533)

6.19          Chapitre 19 — Catastrophe (Du 1 au 10 juillet 1533)

7     LIVRE VI — L'Angleterre commence à s’émanciper de la papauté

7.1          Chapitre 1 — La nation et ses partis divers (Automne 1529)

7.2          Chapitre 2 — Le Parlement et ses griefs (Novembre 1529)

7.3          Chapitre 3 — Réformes (Fin de 1529)

7.4          Chapitre 4 — Le père d’Anne Boleyn devant l’empereur et le pape (Hiver 1530)

7.5          Chapitre 5 — Luttes au sujet du divorce à Cambridge et à Oxford (Hiver 1530)

7.6          Chapitre 6 — Henri VIII est approuvé en France et en Italie par les catholiques, et blâmé en Allemagne par les protestants (Janvier à Septembre 1530)

7.7          Chapitre 7 — Latimer à la cour (même époque)

7.8          Chapitre 8 — Le roi fait chercher Tyndale en tous lieux (Janvier à mai 1531)

7.9          Chapitre 9 — Le roi d’Angleterre reconnu chef de l’Église (Janvier à mars 1531)

7.10          Chapitre 10 — Séparation du roi et de la reine (mars à Juin 1531)

7.11          Chapitre 11 — Les prélats dépouillent les prêtres et persécutent les protestants (Septembre 1531 à 1532)

7.12          Chapitre 12 — Les martyrs (1531)

7.13          Chapitre 13 — Le roi dépouille le pape et le clergé (Mars, Avril, Mai 1532)

7.14          Chapitre 14 — La liberté d’examen et la liberté de prédication au seizième siècle (1532)

7.15          Chapitre 15 — Henri VIII frappe les partisans du pape et ceux de la Réformation (1532)

7.16          Chapitre 16 — Le nouveau primat d’Angleterre (Février 1532 à Mars 1533)

7.17          Chapitre 17 — La reine Catherine descend du trône, et la reine Anne y monte (Novembre 1532 à Juillet 1533)

7.18          Chapitre 18 — Un réformateur en prison (Août 1532 à Mai 1533)

7.19          Chapitre 19 — Un réformateur qui veut perdre sa vie plutôt que la sauver (Mai à Juillet 1533)

7.20          Chapitre 20 — L’Angleterre se sépare toujours plus de la papauté (1533)

7.21          Chapitre 21 — Le parlement abolit en Angleterre les usurpations des papes (Janvier à Mars 1534)

8     LIVRE VII — Mouvements de la Réformation en Angleterre, à Genève, en France, en Allemagne et en Italie

8.1          Chapitre 1 — L’évêque se sauve de Genève pour n’y plus revenir (Juillet 1533)

8.2          Chapitre 2 — Deux réformateurs et un dominicain dans Genève (Juillet à Décembre 1533)

8.3          Chapitre 3 — Farel, de la Maisonneuve et Furbity dans Genève (Décembre 1533 à Janvier 1534)

8.4          Chapitre 4 — Le tournoi (Janvier à Février 1534)

8.5          Chapitre 5 — Le complot (Janvier et Février 1534)

8.6          Chapitre 6 — Un dernier effort du catholicisme romain (Du 10 Février au 1 Mars 1534)

8.7          Chapitre 7 — Farel prêche dans le grand auditoire du couvent de Rive (Du 1 Mars au 25 Avril 1534)

8.8          Chapitre 8 — Un hardi protestant dans Lyon (1530 à 1534)

8.9          Chapitre 9 — Baudichon de la Maisonneuve devant la cour inquisitionnelle de Lyon (Du 29 Avril au 21 Mai 1534)

8.10          Chapitre 10 — Les deux cultes dans Genève (Mai à Juillet 1534)

8.11          Chapitre 11 — Hardiesse des deux huguenots dans la prison et devant la cour de Lyon (Mai à Juin 1534)

8.12          Chapitre 12 — Condamnation à mort (Juillet 1534)

8.13          Chapitre 13 — La nuit du 31 juillet à Genève (Juillet 1534)

8.14          Chapitre 14 — Une héroïque résolution et une heureuse délivrance (Août et Septembre 1534)

8.15          Chapitre 15 —Les faubourgs de Genève sont abattus et les adversaires se préparent (Septembre 1534 à Janvier 1535)

8.16          Chapitre 16 — Le roi de France appelle Mélanchthon pour rétablir l’unité et la vérité (Fin de 1534 à Août 1535)

8.17          Chapitre 17 — Réussira-t-on à établir l’unité dans la vérité ? (Août à Novembre 1535)

8.18          Chapitre 18 — L’évangile dans le Nord de l’Italie (1519 à 1536)

8.19          Chapitre 19 — L’évangile dans le centre de l’Italie (1520 à 1536)

8.20          Chapitre 20 — L’évangile à Naples et à Rome (1520 à 1536)

9     LIVRE VIII — L’Angleterre rompt avec Rome au milieu des agitations du peuple et des fautes du roi

9.1          Chapitre 1 — Une conspiration contre la réforme (Mars et Avril 1534)

9.2          Chapitre 2 — Henri VIII sépare l’Angleterre de la papauté (Noël 1533 à Juin 1534)

9.3          Chapitre 3 — Le danger commence pour la reine et pour Tyndale (1534 jusqu'à Août 1535)

9.4          Chapitre 4 — Le roi-pontife contre les catholiques romains et contre la papauté (1534 et 1535)

9.5          Chapitre 5 — Lumière des deux côtés (1534 et 1535)

9.6          Chapitre 6 — Belles fins de Fisher et de Thomas More (Mai à Septembre 1535)

9.7          Chapitre 7 — La visite, les scandales et la suppression des monastères (Septembre 1535 à 1536)

9.8          Chapitre 8 — Union de l’Église d’Angleterre avec les protestants de l’Allemagne (1534 à 1535)

9.9          Chapitre 9 — La reine Anne est accusée (1535 à Mai 1536)

9.10          Chapitre 10 — La reine Anne pardonne à ses ennemis et subit la mort (Mai 1536)

9.11          Chapitre 11 — Mouvements de réforme après la mort de la reine Anne, et réaction catholique et scolastique (Été 1536)

9.12          Chapitre 12 — Mouvement de catholicisme scolastique, inauguré par le roi, et réaction évangélique (Automne 1536)

9.13          Chapitre 13 — Insurrection du Nord de l’Angleterre pour rétablir la papauté et anéantir la Réformation (Octobre 1536)

9.14          Chapitre 14 — La mort du grand réformateur de l’Angleterre (De 1535 à Octobre 1536)

10       LIVRE IX — Réformation de Genève par le ministère de Farel et arrivée de Calvin dans cette ville après son séjour en Italie.

10.1          Chapitre 1 — Progrès, luttes et martyrs de la Réforme dans Genève (Janvier à Juin 1535)

10.2          Chapitre 2 — Empoisonnement des réformateurs et conversion du chef des franciscains (Printemps 1535)

10.3          Chapitre 3 — La dispute publique se prépare dans Genève (D'Avril à la Pentecôte 1535)

10.4          Chapitre 4 — La grande dispute publique sur les fondements de la foi évangélique (Juin 1535)

10.5          Chapitre 5 — Triomphe de la Parole de Dieu écrite ou prêchée (Juin à Août 1535)

10.6          Chapitre 6 — Les images et la messe sont abolies (8, 9, 10 et 11 Août 1535)

10.7          Chapitre 7 — Prêtres, moines, nonnes et vicaire général s’en vont (Août à Décembre 1535)

10.8          Chapitre 8 — Un énergique genevois appelle la Suisse au secours de Genève et de la Réformation (Septembre et Octobre 1535)

10.9          Chapitre 9 — La guerre ou la bataille de Gingins (11 et 12 Octobre 1535)

10.10              Chapitre 10 — La diplomatie ou le château de Coppet (12 Octobre 1535)

10.11              Chapitre 11 — Mouvements pour l’attaque et la défense de Genève. Foi et héroïsme. (Du commencement de Novembre 1535 à la fin de Janvier 1536)

10.12              Chapitre 12 — Les dangers suprêmes (Janvier et Février 1536)

10.13              Chapitre 13 — Ruine des châteaux, joie de Genève, délivrance de Bonivard (De Février à la fin de Mars 1536)

10.14              Chapitre 14 — Le peuple de Genève veut vivre selon l’Évangile (Mars à Juin 1536)

10.15              Chapitre 15 — Calvin à Ferrare (Hiver et Printemps)

10.16              Chapitre 16 — Fuite de Calvin (Printemps de 1536)

10.17              Chapitre 17 — Arrivée de Calvin à Genève (Été 1536)

11       LIVRE X — La Réformation en Écosse

11.1          Chapitre 1 — Préparation de la Réforme (Du second siècle à l’an 1522)

11.2          Chapitre 2 — Le mouvement de la Réforme commence (1522 à Avril 1527)

11.3          Chapitre 3 — Hamilton se prépare en Allemagne à la réformation de l’Écosse (Printemps, été, automne 1527)

11.4          Chapitre 4 — Évangélisation, tribulations et succès d’Hamilton en Écosse (Fin de 1527 à la fin de février 1528)

11.5          Chapitre 5 — Comparution, condamnation, martyre (Fin de février, 1 mars 1528)

11.6          Chapitre 6 — Alésius (Fin février 1528 à la fin de 1531)

11.7          Chapitre 7 — Les confesseurs de l’Évangile et les martyrs se multiplient en Écosse (Fin 1531 à 1534)

11.8          Chapitre 8 — Le roi d’Écosse se sépare de l’Angleterre et s’unit à la France et aux Guises (1534 à 1539)

11.9          Chapitre 9 — David Beaton établit son influence. La persécution se ranime (1539)

11.10              Chapitre 10 — Tergiversations du roi Jacques V — Négociations avec Henri VIII — Elles échouent (1540 à Janvier 1542)

11.11              Chapitre 11 — Guerre entre l’Angleterre et l’Écosse — Mort de Jacques V (1542)

11.12              Chapitre 12 — Régence du comte d’Arran — Emprisonnement de Beaton — Traité de paix avec l’Angleterre (1542-Mars 1543)

11.13              Chapitre 13 — Beaton sort de prison et s’empare du pouvoir — Le traité est rompu — Nouvelles persécutions (Mars 1543-été de 1544)

11.14              Chapitre 14 — Wishart — Son ministère et son martyre (été de 1544-Mars 1546)

11.15              Chapitre 15 — Soulèvement contre Beaton — Sa mort (Mars à Mai 1546)

12       LIVRE XI — Calvin et les principes de sa réforme

12.1          Chapitre 1 — Calvin à Genève et dans le pays de Vaud (1536)

12.2          Chapitre 2 — La dispute de Lausanne (Octobre 1536)

12.3          Chapitre 3 — La Réforme s’étend dans le pays de Vaud (Fin 1536)

12.4          Chapitre 4 — La Réforme à Genève — Formulaire de foi et de discipline (Fin 1536-1537)

12.5          Chapitre 5 — Calvin lutte avec des docteurs étrangers, il est accusé d’arianisme (Janvier à Juin 1537)

12.6          Chapitre 6 — Calvin au synode de Berne (Septembre 1537)

12.7          Chapitre 7 — Genève — La confession de foi jurée à Saint-Pierre (Fin 1537)

12.8          Chapitre 8 — Troubles dans Genève (Commencement de 1538)

12.9          Chapitre 9 — Luttes à Berne — Synode de Lausanne (Janvier 1538)

12.10              Chapitre 10 — La contre-Réformation l’emporte — Calvin et Farel refusent de donner la cène — La chaire leur est interdite (Mars et Avril 1538)

12.11              Chapitre 11 — Calvin et Farel prêchent malgré l’interdiction du Conseil — Ils sont bannis de Genève (Avril 1538)

12.12              Chapitre 12 — Grande confusion dans Genève — Le Conseil de Berne intervient inutilement (Fin Avril 1538)

12.13              Chapitre 13 — Synode de Zurich — Les ambassadeurs bernois ramènent Calvin à Genève — Il ne peut y entrer (Fin Avril à Mai 1538)

12.14              Chapitre 14 — Les ministres bannis et leurs successeurs à Genève (Fin de 1538)

12.15              Chapitre 15 — Strasbourg et Genève (Fin 1538-1539)

12.16              Chapitre 16 — Rapports de Calvin avec Sadolet (1539)

12.17              Chapitre 17 — Le catholicisme à Genève — Mariage de Calvin à Strasbourg (Fin 1539-1540)

12.18              Chapitre 18 — Genève — Discordes et rigueurs (1540)

12.19              Chapitre 19 — Calvin est rappelé à Genève (Août 1540-Mars 1541)

12.20              Chapitre 20 — Calvin à Ratisbonne (1541)

12.21              Chapitre 21 — Calvin revient à Genève (Juillet — Septembre 1541)

12.22              Chapitre 22 — Ordonnances ecclésiastiques (Septembre 1541)

12.23              Chapitre 23 — La prédication de Calvin

12.24              Chapitre 24 — L’activité de Calvin (Février 1542)

13       LIVRE XII — La Réformation chez les peuples scandinaves : Danemark, Suède, Norvège

13.1          Chapitre 1 — Le réveil du Danemark (1515-1525)

13.2          Chapitre 2 — Une Réformation établie sous le règne de la liberté (1524-1527)

13.3          Chapitre 3 — La Réforme triomphe sous le règne de Frédéric 1ier le Pacifique (1527-1533)

13.4          Chapitre 4 — Interrègne — Guerre civile et étrangère (1533)

13.5          Chapitre 5 —Christian III proclamé roi — La Réformation triomphe en Danemark, Norvège et Islande (1553-1550)

13.6          Chapitre 6 — Les premiers réformateurs de la Suède (1516-1523)

13.7          Chapitre 7 — Le libérateur de la Suède accueille les réformateurs (1519-1524)

13.8          Chapitre 8 — Luttes (1524-1527)

13.9          Chapitre 9 — Victoire (1527)

13.10              Chapitre 10 — Césaropapie (1828-1546)

13.11              Chapitre 11 — Les fils de Gustave Vasa (1560-1593)

14       LIVRE XIII — Hongrie. Pologne. Bohême. Pays-Bas.

14.1          Chapitre 1 — Les premiers réformateurs et les premiers persécuteurs en Hongrie (1518-1526)

14.2          Chapitre 2 — La grande victoire de Soliman (1526)

14.3          CHAPITRE 3 — Devay et ses collaborateurs (1527-1538)

14.4          Chapitre 4 — Progrès de l’évangélisation et de la Réforme suisse (1538-1545)

14.5          Chapitre 5 — L’Évangile en Hongrie sous la domination des Turcs (1545-1548)

14.6          Chapitre 6 — Bohême, Moravie et Pologne (1518-1521)

14.7          Chapitre 7 — Le réformateur polonais (1524-1527)

14.8          Chapitre 8 — Le réformateur polonais dans les Pays-Bas et en Frise (1537-1546)

14.9          Chapitre 9 — La Réforme commence dans les Pays-Bas (1518-1524)

14.10              Chapitre 10 — Les pierres d’attente (1525-1528)

14.11              Chapitre 11 — Les victimes de Charles-Quint (1529-1535)

14.12              Chapitre 12 — Louvain (1537-1544)

 

 

 

1                        Avant-Propos — Pag. 5 à 16

2                        LIVRE I — Genève et les premiers huguenots

2.1   Chapitre 1 — La Réformation et les libertés modernes — (Temps anciens)

Trois mouvements dans Genève — Importance de l’élément politique — Raisons de cette importance — Libertés des nations protestantes — Influence de Calvin — Pays-Bas, Écosse, France, Angleterre, États- Unis — Liberté et libertinage — Le seizième siècle, Servet et Calvin —Étudier les grandes choses dans les petites — Trois sources de libertés — La romaine — La germanique — La chrétienne — Les trois couches du sol.

Pag. 1 à 15

 

2.2   Chapitre 2 — Premières usurpations et premières luttes (Moyen âge)

Trois puissances opposées aux libertés genevoises — Les comtes de Genève — Les évêques-rois — Danger de la puissance temporelle des évêques — Les ducs de Savoie — Ils convoitent Genève — Pierre de Savoie s’empare du château — Ses succès et ses mécomptes — Amédée V s’empare du second château — Il se fait vidame — Il sanctionne les libertés de Genève — Amédée VIII demande Genève au pape — Le pape enlève aux Genevois l’élection des évêques — Un duc et pape se fait évêque — Lutte entre un fils et sa mère — Désordres de Philippe sans Terre — Le père se sauve devant son fils — Ruse de la mère pour sauver ses trésors — Le fils se présente chez le père — Singulière visite — Les foires de Genève données à Lyon — Un évêque réformateur à Genève — La Savoie prépare les derniers coups — Dieu souffle sur l’humanité — Principe rénovateur dans Genève.

Pages 46 à 44

 

2.3   Chapitre 3 — Un évêque envoyé par le pape pour enlever à Genève son indépendance (1513)

Mort de l’évêque, agitation du peuple — Discours des citoyens — De Bonmont acclamé évêque par le peuple — Deux systèmes d’élection — Le duc et le bâtard de Savoie — Accord entre ces deux princes — Union avec la Savoie ambitionnée par le pape — Le marché conclu à Rome — Les Suisses sont éconduits — Murmures des Genevois — Les serviles cèdent, les libres protestent — Entrée de l’évêque-prince dans Genève — Il prête serment pour le violer — Il veut gagner Berthelier et l’abbé de Bonmont — Bals et banquets pour efféminer la jeunesse — Les Savoyards à Genève — Un jeune débauché — Immoralités.

Pag. 45 à 65

 

2.4   Chapitre 4 — Oppositions diverses aux desseins du duc, du pape et de l’évêque (1513 à 1515)

Plaintes sur le libertinage des prêtres — Corruption des couvents — Représentations inutiles des magistrats — Arrivée de Bonivard à Genève — Son esprit et sa bonne humeur — Mort de son oncle et les coulevrines — Besançon Hugues paraît — Caractère de Charles III — Noces de Julien et de Philiberte — Une bulle donne Genève à la Savoie — Indignation et protestation des citoyens — Tristesse dans Genève — Décision contraire des cardinaux — Nouveau projet de Charles.

Pages 62 à 78

 

2.5   Chapitre 5 — Les violences de l’évêque soulèvent Berthelier et les enfants de Genève (1515 à 1517)

Vandel et ses quatre fils — L’évêque fait enlever le père — Émotion des fils et du peuple — Berthelier déchire ses lettres de châtelain — On s’adresse à l’évêque qui s’enfuit — Miracles d’un moine — Fêtes et débauches —Berthelier appelle à la liberté — Sarcasmes et redressements des torts — Pas de liberté sans moralité.

Pag. 77 à 87

 

2.6   Chapitre 6 — Les partis contraires se préparent au combat (1516 à 1517)

Un voleur gracié par l’évêque — Colère du duc — Les envoyés ducaux soupent à Saint-Victor — La Val-d’Isère veut gagner Bonivard. Il échoue — Les envoyés et l’évêque se sauvent — Le duc et l’évêque complotent — Bonivard et Berthelier s’entendent — Caractère de Bonivard, de Berthelier, de Calvin — Sinistre présage.

Pag. 88 à 99

 

2.7   Chapitre 7 — Assemblée, agitation et jeux comiques des patriotes (1516 à 1517)

Quelques patriotes se réunissent — Assemblée du Molard — Le serment des patriotes — Le repas chez Mugnier et le Momon — Plaisanterie de Bonivard — Mort de la mule de messire Gros — Berthelier propose une farce — Publication pour la peau de la mule — Le duc se rend à Genève — Seyssel veut désunir les Genevois — Complot du duc et de l’évêque.

Pag. 100 à 111

 

2.8   Chapitre 8 — Torture donnée à Pécolat et poursuite de Philibert Berthelier (1517)

Caractère de Pécolat — Non videbit dies Petri — Le Poisson gâté de l’évêque — Guet-apens pour prendre Pécolat — On lui donne la torture — Il est vaincu par la douleur — Terreur de Pécolat et des Genevois — L’évêque veut qu’on livre Berthelier — On le supplie de s’enfuir — Il sort de Genève déguisé — On le cherche partout.

Pag. 112 à 123

 

2.9   Chapitre 9 — Berthelier appelle les Suisses au secours de Genève ; Huguenots et mamelouks, violence de l’évêque (1517 à 1518)

Berthelier recherche l’alliance des Suisses — Discours de Berthelier à Fribourg — L’évêque lui refuse un sauf-conduit — Menaces des Suisses — Huguenots — Mamelouks — Le syndic d’Orsières député à l’évêque — L'ambassadeur jeté en prison — Un député savoyard en Suisse — Le duc en Suisse — Plaintes contre l’évêque.

Pag. 124à 135

 

2.10                      Chapitre 10 — Nouvelle torture, désespoir et délivrance éclatante de Pécolat (Décembre 1517 à mars 1518)

Pécolat paraît devant ses juges — On le menace de la question — On prétend qu’il est ecclésiatique — Il est remis aux mains des prêtres — Le diable chassé de sa barbe — Il veut se couper la langue — Bonivard entreprend de le sauver — Appel au métropolitain — Citation de l’évêque par son métropolitain — Bonivard trouve un clerc pour la remettre — Effroi du clerc, vigueur de Bonivard — L’inhibition signifiée à l’évêque — Quatre-vingts citoyens demandent justice — Influence des amis de Pécolat — L’excommunication affichée à Genève — Consternation et émeute — Ordre de relâcher Pécolat — Lettres papales contre Pécolat — Délivrance de Pécolat — Il rentre en triomphe dans Genève — Pécolat dans la cellule d’Yvonnet — Ses récits par gestes — Le timide Blanchet.

Pag. 136 à 159

 

2.11                      Chapitre 11 — Berthelier jugé à Genève ; Blanchet et Navis saisis à Turin ; Bonivard scandalisé à Rome (Février à septembre 1518)

Les trois princes complotent à Turin — Le flambeau des libertés se rallume dans Genève — Le procès de Berthelier commence — Le procureur fiscal demande son incarcération — Accusations passionnées —Blanchet et André Navis à Turin — L’évêque les fait arrêter. Leur interrogatoire — Ils sont mis à la torture — Navis se repent d’avoir désobéi à son père — Bonivard se rend à Rome — Les mœurs des prélats romains — Deux causes de cette corruption — Bonivard sur les Allemands et Luther — Bonivard à Turin — Sa fuite.

Pag. 160 à 176

 

2.12                      Chapitre 12 — Les membres de Blanchet et de Navis suspendus au noyer du pont d’Arve (Septembre, octobre 1518)

Condamnation de Blanchet et de Navis — Adieux, décapitation, mutilation — Les membres salés et envoyés à Genève — Suspendus au noyer, on les aperçoit — Indignation, ironie et sanglots — Le père et la mère de Navis — Cure d’âmes de l’évêque — Le châtiment des princes — Effets divers dans le conseil — Ambassade envoyée au duc — L’évêque veut encore plus de têtes — Genève succombera-t-il?

Pag. 177 à 189

 

2.13                      Chapitre 13 — Les huguenots proposent l’alliance avec les Suisses, et les mamelouks s’amusent à Turin (Octobre à décembre 1518)

Élan de Berthelier — Les membres de Navis et la pomme de Tell —L’évêque et le duc nient le meurtre —Les députés se joignent aux ducaux — L’évêque et le duc demandent dix ou douze têtes — Les chefs huguenots se consultent — Une assemblée demande l’alliance suisse —Marti, de Fribourg, soutient à Genève la liberté — Retour des députés genevois — Le conseil rejette leur demande — Le peuple s’assemble — La lettre ducale est refusée.

Pag. 190 à 202

 

2.14                      Chapitre 14 — Les huguenots demandent l’alliance à Fribourg, les mamelouks la rejettent. Berthelier est absous ; plaintes du duc (Décembre 1518 et janvier 1519)

Deux sociétés en présence — Hugues va à Fribourg pour l’alliance — Elle est proposée au peuple — Les modérés et les énergiques — Agitation de Genève — Rixes — Danger de Berthelier — Sa sérénité, son procès. — Sentence d’absolution — Vive sensation à Turin — Ambassade ducale à Genève — Flatteries et querelles.

Pag.203 à 214

 

2.15                      Chapitre 15 — Le peuple vote l’alliance en conseil général et le duc intrigue contre elle (6 février au 2 mars 1519)

Fribourg offre l’alliance — L’alliance votée avec enthousiasme — Élections huguenotes — Grande joie — Le parti mamelouk s’organise — La liberté se réveille — Propos étranges sur Genève — Les princes tâchent de gagner Fribourg — Les princes tâchent de gagner les chefs huguenots — Les princes soulèvent la Suisse — Joie causée par le député de Fribourg — Trouble causé par le député des cantons — Digne réponse de Genève — À qui Genève doit son indépendance.

Pag. 215 à 228

 

2.16                      Chapitre 16 — Les chanoines se joignent au duc et le peuple se lève contre eux (Mars 1519)

Le duc gagne les chanoines — Discours de Bonivard — Il distingue le temporel et le spirituel — Déclaration des chanoines contre l’alliance — Les patriotes irrités montent vers eux — Bonivard entre le peuple et les chanoines — Les chanoines font une nouvelle lettre — Le peuple s’apaise.

Pag. 229 à 237

 

2.17                      Chapitre 17 — Le duc à la tête de son armée entoure Genève (Mars et avril 1519)

Incartade de quinze gentilshommes ducaux — Réponse ferme du Conseil — Alarmes à Genève— Le roi d’armes ducal devant le conseil — Son discours, réponse du premier syndic — Le héraut déclare la guerre — Genève prépare la résistance — Les mamelouks se rendent vers le duc — Leur conférence dans le verger du Faucon — Le duc se transporte à Gaillard — Marti arrive de Fribourg — Entrevue du duc et de Marti — Essai de surprise à minuit — Elle échoue — Ruse et promesse du duc — Fuite de Bonivard.

Pag. 238 à 254

 

2.18                      Chapitre 18 — L'armée de Savoie dans Genève (Avril et mai 1519)

Le duc et son armée entrent dans Genève — L’armée prend ses quartiers dans la ville — Le duc et le comte agissent en maîtres — Le sac de Genève — Désordres dans les caves et les rues — Liste de proscription — Reproches du Fribourgeois au duc — Un conseil général et une criée du duc — L’armée de Fribourg approche — Message de Fribourg au duc — Effroi et transformation du duc — Les besolles et sarcasmes des Genevois — La médiation de Zurich, Berne et Soleure.

Pag. 255 à 268

 

2.19                      Chapitre 19 — Arrestations de Bonivard et de Berthelier (Avril à septembre 1519)

L’évêque et les mamelouks complotent à Troches — Fuite de Bonivard entre un seigneur et un prêtre — Trahison de ces deux misérables — Emprisonnement de Bonivard à Grolée — L’évêque recrute des soldats — Son entrée dans Genève et ses intentions — Sérénité de Berthelier — Sa campagne sur le Rhône et sa belette — Son arrestation — Sa prison et son mépris de la mort — Il refuse de demander grâce —La parole de Dieu le console.

Pag. 269 à 281

 

2.20                      Chapitre 20 — Philibert Berthelier martyr de la liberté. Terreur et oppression dans Genève (Août et septembre 1519)

L’évêque se refuse à une procédure légale Tout se fait en un jour — Six cents hommes en rang de bataille — Condamnation inique et illégale — Mort de Berthelier — Procession à travers la ville — Émotion et horreur des Genevois — La lutte et la future victoire — Le sang des martyrs est une semence — L’évêque veut révolutionner Genève — Syndics mamelouks ; muette douleur — Première opposition aux superstitions — Saint Babolin — Interrogatoire de De Joye — On le menace de la torture — Les princes de Savoie écrasent la liberté — Voix d'une prophétesse.

Pag. 282 à 299

 

2.21                      Chapitre 21 — Lutte de la liberté. Luther. Mort de l’évêque et son successeur (1520 à 1523)

Lévrier réclame au nom du droit — Les huguenots reprennent courage — Leur modération, leur amour de la concorde — Le clergé refuse de payer — Les instructions de Luther — Son exemple encourage Genève — Grande procession hors de la ville — Menace de fermer les portes sur elle — Bonivard mis en liberté — Pierre de La Baume, coadjuteur —Mort de l’évêque —Désespoir et repentir — Son successeur — Lettre du nouvel évêque au conseil — Réception faite à Pierre de La Baume — Espérances de quelques Genevois — Serment et tyrannie de l’évêque.

Pag. 300 à 317

 

2.22                      Chapitre 22 — Charles veut séduire Genève par les fêtes : la comédie des chanoines et des huguenots (Août 1523)

Béatrice de Portugal — Vanité des Genevois — Entrée magnifique du duc et de la duchesse — L’orgueil de Béatrice blesse les Genevois — Preuve que Genève aime la papauté — Représentation d’un mystère — L’invention de la sainte croix — Banquets, danses et triomphes — L’amour de l’indépendance semble arrêté — Nouveaux Testaments vendus à Genève — Nouvelle autorité, nouvelle doctrine — Mémoire au pape sur la rébellion de Genève — Les huguenots représentent un mystère — Le Monde malade — La Bible irrépréhensible, pour remède — Les désordres du clergé — Luther et la Réformation — Le Monde préfère être fou — Batteries entre Genevois et Savoyards — Lévrier et Lullin —Plutôt des charretiers que des princes — Naissance d'un prince de Savoie— Efforts du duc pour obtenir Genève— Désordres dans les couvents — Dieu fait le guet pour Genève.

Pag. 318 à 343

 

2.23                      Chapitre 23 — Aimé Lévrier, martyr de la liberté et du droit au château de Bonne (Mars 1524)

Hommage aux martyrs de la liberté — Les vidames dans Genève — Qui empêchera le duc? — Le duc et Lévrier à Bonne — Fermes discours de Lévrier — L’Église de l’État — Le duc démasque ses batteries — Promesses et séductions — Le conseil épiscopal devant le duc — Lévrier devant le duc — Le duc le menace de la mort — Lévrier préfère la mort à la fuite — Saint-Sorlin et le duc s’éloignent — Lévrier saisi à la sortie de Saint-Pierre — Une escorte l’entraîne à Bonne — Agitation à Genève — Les épiscopaux craignent d’intercéder — Complot machiavélique du duc —II veut Genève ou la vie de Lévrier — Démarche des dames genevoises — Condamnation et calme de Lévrier — Dix heures du soir — Martyre de Lévrier — Une victoire morale — Les fondateurs des libertés modernes — Effet sur les jeunes mondains — Espoir des Genevois, fuite du duc — Genève respire et se relève.

Pag. 344 à 372

 

2.24                      Chapitre 24 — Indignation contre les mamelouks ; le duc s’approche avec une armée ; exode de l’élite des citoyens (1524, 1525)

Infidélité du trésorier Boulet — Le syndic Richardet le frappe — Boulet exploite cette aventure — Vengeance du conseil de Savoie — Boulet et l’évêque à Genève — Genève représente à l’évêque les violences du duc — Un nouveau chef, Besançon Hugues —Élection de quatre syndics huguenots — Hugues refuse son élection — Appel de Genève à Rome — Menaces du conseil de Savoie — L’évêque ne se soucie pas de Genève — Violences faites aux Genevois — Le duc demande le retrait de l’appel à Rome — Quarante-deux opposants — Les listes de proscription — L’orage éclate — Terreur dans Genève — L’exode — Vuillet vient coucher chez Hugues — Fuite par le pays de Vaud —Fuite par la Franche-Comté — Hugues quitte de nuit Châtelaine — Les archers poursuivent les fugitifs.

Pag. 373 à 397

 

2.25                      Chapitre 25 — Les fugitifs dans Fribourg et dans Berne, le duc et le conseil des hallebardes dans Genève (Septembre à décembre 1525)

Discours de Hugues à Fribourg — Accueil de Fribourg, Berne et Soleure — Influence évangélique à Berne — Pensées des Savoyards — Les mamelouks retirent l’appel à Rome — Le duc veut la souveraineté — Genève chancelle — Les Suisses le raffermissent — Ruse du duc de Savoie — Hugues la dévoile — Les femmes des forensifs les rejoignent — Douleur et appels des forensifs — Inquiétudes de l’évêque — La puissance laïque — Projet du duc — Il convoque un conseil général — Le conseil des Hallebardes — Il réclame la souveraineté pour le ducVotation sans les hallebardiers — Le duc contrarié dans son despotisme — Le cœur lui manque ; il s’en va — Les mamelouks accusent les fugitifs — Lullin et d’autres arrivent à Genève — Ils demandent qu’on les justifie.

Pag. 398 à 422

 

2.26                      Chapitre 26 — Le peuple et l’évêque défendent la cause des fugitifs (Décembre 1525 à février 1526)

 

Cent citoyens se présentent devant le conseil — Approbation et justification des forensifs — Le notaire fribourgeois interroge l’assemblée — Un petit peuple qui se relève — La protestation abondamment signée — Mesures du parti savoyard — Les deux partis appellent l’évêque — Pierre de La Baume à Genève — Vandel le gagne — L’évêque brave et craint le duc — Élection des syndics. Liste mamelouke — Liste épiscopale — Le peuple élit quatre huguenots — Le peuple casse les arrêtés contre les libertés — Effets de la grande nouvelle à Berne — La barque des miracles de Dieu.

Pag. 423 à 439

 

2.27                      Chapitre 27 — Genève et les Suisses s’allient ; l’évêque, les ducaux et les chanoines s’enfuient, et le peuple tressaille de joie (Février à août 1526)

 

Acte d’alliance au nom de la Trinité — Rentrée des forensifs dans Genève — Discours de Hugues — Il lit l’acte d’alliance — Le clergé complote contre l’alliance — L’évêque proteste contre elle — Le peuple ratifie l’alliance — Liberté du peuple et temporalité de l’évêque — Germe des grandes questions dans Genève — Des Genevois penchent vers la Réforme — Conjuration des chanoines — Sauve qui peut — Tout s’est fait par la grâce de Dieu — Les Suisses reçoivent les serments de Genève — Joie du peuple — Honneur à Bonivard, Berthelier, Lévrier — Réveil de la société au seizième siècle. — La tombe se refermera-t-elle? — Le plus beau titre de gloire de la France — Son salut.

Pag. 440 à 460

 

3                        LIVRE IIFrance — Temps favorables

3.1   Chapitre 1 — Un homme du peuple et une reine (1525, 1526)

Trois œuvres nécessaires pour l’union avec Dieu — Œuvres de Luther, Zwingle, Calvin — La vérité et la moralité procurent la liberté — Calvin couronne le temple de Dieu — Une reine — Les ressemblances de Marguerite et de Calvin — Leurs contrastes — Pavie — Effet produit sur Charles-Quint — Conseil du duc d’Albe — Démembrement de la France — Le chemin de la croix — Prières de Marguerite — Elle trouve le roi mourant — Il revient à la vie — Marguerite à Tolède — Son éloquence et sa piété — Admiration qu’elle inspire.

Pag. 461 à 481

 

3.2   Chapitre 2 — Marguerite sauve les évangéliques et le roi (1525, 1526)

Persécution en France — Berquin prêche dans l'Artois — Opposition — Beda examine les livres de Berquin — Berquin emprisonné — Marguerite et le roi interviennent — Danger de Marguerite en Espagne — Faux serments du roi — Approbation du pape.

Pag. 482 à 491

 

3.3   Chapitre 3 — La Réformation passera-t-elle le Rhin ? (1525, 1526)

Le passage du Rhin à Strasbourg — Le comte de Haute-Flamme — Correspondance de Marguerite et de Haute-Flamme — Le système de Marguerite — Elle invite Haute-Flamme en France — Interdit d'écrire, d’imprimer, de lire —Interrogatoire de Berquin — Marguerite gagne sa mère en faveur de Berquin — Le roi défend au parlement de procéder — Henri d’Albret, roi de Navarre — Il recherche la main de Marguerite — Préoccupations de Marguerite.

Pag. 492 à 504

 

3.4   Chapitre 4 — La mort des martyrs et le retour du roi (1526)

Un martyr sur la place Maubert — Un jeune chrétien de Meaux se dédit — Comment on allait en Vauderie — Un jeune Picard brûlé en Grève — Toussaint livré à l'abbé Saint-Antoine — Angoisses de Toussaint dans le cachot — François 1ier est rendu à la France — Le roi sollicité en faveur des évangéliques — François s’oppose à ce que Haute-Flamme vienne — Les otages du roi — Aspiration de l’âme de Marguerite — La complainte du prisonnier — Pensées du roi sur le mariage de sa sœur — Nouvel état des choses en Europe.

Pag. 505 à 519

 

3.5   Chapitre 5 — La délivrance des captifs et le retour des exilés (1526)

Délivrance des captifs ; Berquin, Marot — Michel d’Arande nommé évêque — Toussaint tiré du cachot — Grande joie à Strasbourg — Les réfugiés dans cette ville — Lefèvre et Roussel reçus par Marguerite — Les fruits de l’épreuve — Réunion évangélique à Blois — Toussaint à la cour — Une ère lumineuse commence — Le roi vient à Paris l’inaugurer — Les nobles et prélats, croyants à la cour, rejettent la foi quand ils en sont loin — Faiblesse de Lefèvre et de Roussel — Toussaint dégoûté de la cour — Que la France soit digne de la Parole.

Pag. 520 à 536

 

3.6   Chapitre 6 — Qui sera le réformateur de la France ? (1526)

Sera-ce Lefèvre, Roussel ? — Sera-ce Farel ? — Roussel et les princes de la Marche — Farel appelé dans la Marche — Prosélytisme de Marguerite — Elle veut la sanctification — L’Évangile relève de la faculté morale — Farel comme réformateur — Farel et Mirabeau — Comment Farel eût été reçu — L’appel de la Marche arrive trop tard — Berquin mis en liberté — Ne sera-t-il pas le réformateur ? — Mariage de Marguerite et du roi de Navarre — Aspirations de la reine — Tout change dans le monde.

Pag. 537 à 553

 

3.7   Chapitre 7 — Premières études et premières luttes de Calvin (1523-1527)

Un professeur et un écolier — Arrivée et reconnaissance de Calvin — Influence de Cordier sur Calvin — Calvin entre à Montaigu — Un professeur espagnol — Calvin monte en philosophie — Pureté et zèle de Calvin — Ses études — Un souffle d’Évangile dans l'air — Olivétan, cousin de Calvin — Conversations d’Olivétan et de Calvin — Résistance de Calvin — Calvin s’examine — Ses maîtres veulent l’arrêter — Calvin recourt aux pénitences et aux saints — Son désespoir.

Pag. 554 à 570

 

3.8   Chapitre 8 — Conversion de Calvin et changement de vocation (1527)

Le protonotaire Doullon brûlé vif — La lumière luit dans Calvin — Il tombe aux pieds du Christ — Il ne peut se séparer de l’Église — La doctrine du pape attaquée par ses amis — La papauté devant Calvin — Sa conversion fut-elle subite ? — Époque de cette conversion — Dieu dans la conversion — Regrets du père de Calvin — Gérard destine son fils au droit — Conversion, Christianisme et Réformation.

Pag. 571 à 583

 

3.9   Chapitre 9 — Berquin déclare la guerre à la papauté (1527)

Ordre et liberté viennent de vérité — Beda et Berquin — Entreprise de Berquin — Effroi de ses amis — Beda enfermé au palais — Berquin attaque Beda et la Sorbonne — Effroi d'Érasme — Il ne veut pas se battre — Le parti catholique s'agite.

Pag. 584 à 593

 

3.10                      Chapitre 10 — Efforts de Duprat pour obtenir la persécution, et résistance de François 1ier (1527, 1528)

Louise de Savoie et Duprat — François 1ier et le seizième siècle — Marché que le clergé propose — Marguerite encouragée — Ses promenades à Fontainebleau — Elle accouche à Pau — Martyre de De la Tour — La reine retourne en hâte à Paris — Concile à Paris — Duprat sollicite le roi — Conciles dans le reste de la France — Duprat et le parlement se réconcilient — Le roi s’oppose à la persécution.

Pag. 594 à 607

 

3.11                      Chapitre 11 — Les fêtes de Fontainebleau et la vierge de la rue des rosiers (1528)

Évangélisation par la reine de Navarre — La reine et un jeune veneur — Ah ! vous êtes mauvais chasseur — Noces de Renée et du duc de Ferrare — Éclats de colère du roi — Image de la Vierge brisée — Douleur et cris du peuple — Efforts pour découvrir le coupable — Immense procession — Miracles opérés par l’image — Le roi lâche les rênes aux persécuteurs.

Pag. 608 à 619

 

3.12                      Chapitre 12 — Prisonniers et martyrs à Paris et dans les provinces (1528)

Un Christaudin — Denis, de Rieux — Briçonnet dans le cachot de Denis — Claie et bûcher — Les saintes vertus d'Annonay — Machopolis, Rénier, Jonas — Calme de Berquin devant l’orage — Berquin arrêté — Aveuglement de la papauté. — De la persécution, sort le réformateur.

Pag. 620 à 629

 

Début du tome 2

 

3.13                      Chapitre 13 — L'étudiant Jean Calvin à l’université d’Orléans (1527, 1528)

Un ami de Calvin — Les étudiants à Orléans — Pierre de l’Étoile — Enseignements sur les hérétiques — Calvin reçu dans la nation picarde — Calvin est nommé procurateur — Procession pour la maille de Florence — Ses professeurs le distinguent — Ses amis à Orléans — Daniel et ses dames — Melchior Wolmar — Calvin étudie le grec avec lui — Avantage pour l’Église de Dieu.

Pag. 1 à 14

 

3.14                      Chapitre 14 — Calvin instruit à Orléans, de Dieu et de l’homme, commence à défendre et propager la foi (1528)

Wolmar lui fait connaître l’Allemagne — Orléans en 1022 et 1528 — Angoisses et humilité de Calvin — Ce qui a fait triompher les réformateurs — Phases de la conversion de Calvin — Il n’invente pas une nouvelle doctrine — Je t’offre mon cœur immolé pour toi — Son zèle au travail — Il remplace Pierre de l’Étoile — On cherche des lumières près de lui — Il cherche des cachettes pour étudier — Il explique la Parole dans les familles — Son premier ministère.

Pag. 15 à 28

 

3.15                      Chapitre 15 — Calvin appelé à Bourges à l’œuvre évangélique (1528-1519)

Calvin près du lit de son père — Sa première lettre — Bèze arrive à Orléans — Calvin se rend à Bourges — Leçons brillantes d'Alciati — Wolmar et Calvin à Bourges — Wolmar l'appelle au ministère évangélique — Le prêtre et le ministre — Hésitation de Calvin — Il évangélise — II prêche à Lignières — La mort de son père le rappelle — Prédications à Bourges — Tumulte.

Pag. 29 à 43

 

3.16                      Chapitre 16 — Berquin, le plus savant des nobles, martyr de l’évangile (1529)

Regrets de Marguerite — Plaintes d'Érasme — Complot de la Sorbonne contre Berquin — On instruit son procès — La reine intercède pour Berquin — Berquin à la Conciergerie — Découverte de la lettre — Il est enfermé dans une forte tour — Sentence — Recours à Dieu — Efforts de Budé pour le sauver — Instances de Budé auprès de Berquin — Chute et relèvement de Berquin — Marguerite écrit au roi — Précipitation des juges — Cortège qui mène Berquin à la mort — Berquin joyeux devant la mort — Ses derniers moments — Effet produit sur les assistants — Murmures, ruse, indignation — Effet de cette mort en France — Chant des martyrs — Le réformateur renaît de ses cendres.

Pag. 44 à 67

 

3.17                      Chapitre 17 — Premiers essais de Calvin à Paris (1529)

Calvin se tourne vers la carrière chrétienne — Ses anciens protecteurs — Prédications et auditeurs de Calvin — Il se décide à aller à Paris — Foyer de lumière — Coiffart l’invite — Le professeur Cop vient le voir — Visite à un couvent de nonnes — Une partie à cheval. Il se donne à la théologie — Il parle dans les assemblées secrètes — Mouvement dans le quartier latin — Écrits mis en circulation —Calvin essaye de relever Briçonnet — Il remplit des vases d’un vin précieux — Efforts pour ramener un jeune étourdi — Beda attaque les docteurs du roi — Principe scripturaire de Calvin — Petits commencements d’une grande œuvre.

Pag. 68 à 87

 

3.18                      Chapitre 18 — Les douleurs de Marguerite et les fêtes de la cour (1530)

La reine fait cesser les divisions — Progrès de la Réformation — Mort d’un enfant de la reine — Elle fait chanter un Te Deum —Noces du roi avec Éléonore — Affluence de savants —Marguerite au désert — La claire fontenelle — Maladie mortelle de Louise de Savoie — Soin et zèle de Marguerite —Magnifique mais chimérique projet.

Pag. 88 à 99

 

3.19                      Chapitre 19 — Diplomates, relaps et martyrs (1531)

Charles-Quint accuse les protestants — Les protestants allemands à François 1ier — — Le roi leur envoie un député — Imprudence et diplomatie de l’envoyé — Heures de la royne Marguerite — Sermon du curé Lecoq devant le roi — Sursum corda! — Entrevue de Lecoq avec le roi — Chute de Lecoq — Fanatisme à Toulouse — Jean de Caturce trouve Christ — Le jour des Rois — Caturce saisi — Dégradation de Caturce — Il dispute avec un moine — Les deux méthodes de réformation.

Pag. 100 à 116

 

3.20                      Chapitre 20 — Calvin, son éloignement de la hiérarchie, son premier ouvrage, ses amis (1532)

Daniel veut attacher Calvin à l’Église — Il résiste à la tentation — Il commente la Clémence de Sénèque — Ses motifs — Difficultés et troubles de Calvin — Zèle pour faire connaître son livre — Calvin cherche des Bibles dans Paris — Un frondeur malheureux — Calvin l'accueille avec charité — Attaques diverses — La boutique de de La Forge — Du Tillet et ses incertitudes — Témoignage rendu à Calvin — Rapports de la reine et de Calvin — Il refuse d’entrer au service de la reine — Les armures du Seigneur.

Pag. 117 à 133

 

3.21                      Chapitre 21 — Smalkalde et Calais (Mars à octobre 1533)

Guillaume du Bellay et ses projets — Luther est contre la guerre — Alliance de Smalkalde — Assemblées de Francfort et de Schweinfurt — Luther s’oppose à la diplomatie — Point d’effusion de sang — Discours de Du Bellay — Du Bellay et le Landgrave — La question du Wurtemberg — Paix de Nuremberg — Les grandes époques du réveil — François 1ier s’allie avec Henri VIII — Leurs confidences à Boulogne — Ôter au pape l’obéissance de leurs royaumes — Message que François 1ier envoie au pape — La chrétienté se séparera de Rome.

Pag. 134 à 150

 

3.22                      Chapitre 22 — Évasion d’un prince (Automne 1533)

Effroi que cause cette conférence — Christophe de Wurtemberg — Ses adversités — L'Empereur et sa cour traversent les Alpes —Fuite de Christophe — On le cherche en vain — Il réclame le Wurtemberg.

Pag. 151 à 158

 

3.23                      Chapitre 23 — L'évangile prêché au Louvre et dans les églises de la métropole (Carême 1533)

Roussel invité à prêcher dans les églises — Craintes de Roussel, refus de la Sorbonne — Prédications au Louvre — Foule — Effets de ces prédications — La reine veut de nouveau des églises — Courault et Berthaud y prêchent — Essence de la prédication évangélique — Ses effets — Agitation de la Sorbonne — On ne veut pas l’écouter — Le Picard, boute-feu — Sédition de Beda et des moines — Le peuple s’agite — Dieu a les tempêtes en sa main.

Pag. 159 à 174

 

3.24                      Chapitre 24 — Défaite du parti romain dans Paris, et triomphe de l’évangile (1533)

Les chefs des deux partis confinés — Beda parcourt Paris sur sa mule — Indignation du roi — Il insulte les députés de la Sorbonne — Duprat emprisonne Le Picard — Il cite prêtres et docteurs — Le roi se décide à poursuivre les papistes — Condamnation des trois chefs — La cause de Rome est-elle perdue ? — Douleur et joie — Illusions des amis de la Réforme — Un étudiant de Strasbourg — Les quatre docteurs emmenés par la police — On croit la Réforme arrivée — Une satire des étudiants — Leurs plaisanteries sur P. Cornu — Appel de la Sorbonne — Nouveaux placards — Progrès de la Réforme. — Si Dieu est pour nous, qui sera contre nous ? — Agitation — Siderander à la porte de la Sorbonne. — Il voudrait interroger Budé — De nouveaux coups se préparent.

Pag. 175 à 199

 

3.25                      Chapitre 25 — Conférence de Bologne, le concile et Catherine de Médicis entrent en scène (Hiver 1533)

Les partis en présence — L’Empereur demande un concile — Raisons du pape contre — Inertie morale de la papauté — Ruses du pape — Ligue italienne — Tournon et Gramont arrivent — Ils cherchent à gagner le pape — Une grande et triste affaire — Catherine de Médicis — Offre et demande de François 1ier — Joie du pape — Pensée de Henri VIII sur ce mariage — Profit qu’on peut en tirer.

Pag. 200 à 214

 

3.26                      Chapitre 26 — Charles-Quint, François 1ier et Clément VII luttent de ruse autour de Catherine (Hiver 1533)

Doutes insinués par Charles — Qu’on demande la procuration — Hésitation du roi — La procuration arrive — Nouvelle manœuvre de Charles-Quint — Son chagrin — Charles-Quint demande le concile universel — François 1ier propose un concile laïque — Importance de cet acte — Les vrais conciles évangéliques — Charles condamne, François se justifie — Sécularisation de la papauté — Le pape signe la ligue italienne — Chapeaux de cardinal demandés: — Dépit de Charles — Projet d’entrevue entre le roi et le pape — Le mariage se fera.

Pag. 215 à 232

 

3.27                      Chapitre 27 — Orage contre la reine de Navarre et son « miroir de l’âme pécheresse » (été 1533)

Inquiétude et terreur des ultramontains — Complot contre la reine de Navarre Le Miroir de l’âme pécheresseBeda y découvre l’hérésie — Il la signale à la Sorbonne — L’assurance du salut — La reine attaquée du haut des chaires — Erreurs du monachisme — Les Nouvelles de la reine de Navarre — Recherche et saisie du Miroir — Fureur des moines contre la reine — Douceur de Marguerite — Comédie jouée au collège de Navarre — La furie Mégère — Transformation de la reine — Montmorency veut la perdre — Les chrétiens mis en montre.

Pag. 233 à 250

 

3.28                      Chapitre 28 — Triomphe de la reine de Navarre (Automne 1533)

Montmorency — Le prieur d’Issoudun — La police envahit le collège — Arrestation du maître et des acteurs — Le jugement de la Sorbonne dénoncé au recteur — Discours du recteur Cop — La Sorbonne désavoue l’acte — Discours de Le Clerq — L’Université fait ses excuses —Mouvement de réformation en France — Personnages de marque — Nouveaux coups.

Pag. 251 à 262

 

3.29                      Chapitre 29 — Catherine de Médicis est donnée, avec grande pompe, à la France (Octobre 1533)

Communication du mariage aux cardinaux — Ruses des Impériaux pour l’empêcher — Les Suisses — Les Maures — Le pape se décide à partir — Catherine sur les navires de France — Le pape vogue vers la France — Sentiments divers — Arrivée du pape à Marseille — Visite nocturne du roi au pape — Embarras du premier président — Conférences du roi et du pape —La bulle contre les hérétiques — Les noces — La joie de Catherine —Ce que Catherine apporte — Le pape décline — Le Janus moderne.

Pag. 263 à 281

 

3.30                      Chapitre 30 — Le discours du recteur à l’université de Paris (Novembre 1533)

Calvin et Cop se partagent l'œuvre — Séance d'ouverture de l'Université en 1533 — Le discours de Calvin — La volonté de Dieu se manifeste — Effet du discours — Indignation de la Sorbonne — Une seule Église universelle — L’Université se partage — Intérêt de la reine de Navarre — Calvin appelé par la reine — Nul n’arrêtera le renouvellement de l’Église — Le recteur se rend en pompe au parlement — Un message l’arrête — Fuite de Cop — Ordre de saisir Calvin — On conjure Calvin de fuir — Fuite de Calvin — Il se déguise — Probabilité du récit — Il se cache — Plusieurs évangéliques quittent Paris — Les adieux de Marguerite.

Pag. 282 à 304

 

3.31                      Chapitre 31 — Conférence et alliance de François 1ier et de Philippe de Hesse à Bar-le-Duc (Hiver 1533 à 1534)

Christophe s’adresse à Francois 1ier — Le roi s’unira-t-il aux protestants — Du Bellay l’y engage — Du Bellay passe par la Suisse — Ses discours à l’Autriche — Amis et assistants de Christophe — Du Bellay plaide pour lui — Il en vient aux menaces — L’envoyé français triomphe — Projets du Landgrave de Hesse — Luther s’y oppose — Conversations de Luther et de Mélanchthon — Leurs efforts auprès du Landgrave — Conférence du Landgrave et du roi — Philippe et François s’entendent — Le Landgrave demande Mélanchthon — Signature du traité — Contradictions dans François 1ier.

Pag. 305 à 323

 

3.32                      Chapitre 32 —Triomphe et martyr (Hiver 1534)

Les églises de Paris fermées à l’Évangile — Assemblées particulières — Morin les dissipe — Nouvelle attaque contre la faculté des lettres — La peine du feu contre les luthériens — Trois cents évangéliques mis en prison — Dispute entre Roussel et Beda — Un livre de Beda irrite le roi — Marguerite intercède pour les évangéliques —Leur mise en liberté — Alexandre à Genève et dans la Bresse — Il évangélise à Lyon — Activité et prudence d’Alexandre — On lui croit des vertus diaboliques — Zèle de Marguerite à Paris — Le peuple empêche Roussel de prêcher — Alexandre prêche à Pâques dans Lyon — Il est saisi et condamné à mort — Voyage de Lyon à Paris — Alexandre paraît devant le parlement — On lui donne la torture — Dégradation sacerdotale — Martyre — Témoignage rendu à Alexandre.

Pag. 324 à 348

 

3.33                      Chapitre 33 — Le Wurtemberg donné au Protestantisme par le roi de France (Printemps 1534)

Entrevue de Du Bellay et de Bucer — La grande fusion se prépare — François 1ier s’y prête — Espérance de François 1ier Craintes et prédictions en Allemagne — L’Autriche invoque le secours du pape — Entrevue de Sanchez avec le pape — Conséquence de la puissance temporelle — Le Landgrave part avec son armée — Troubles de Mélanchthon — Victoire du Landgrave — Effroi à Rome — Joie au Louvre — Le Wurtemberg rendu à ses princes — Liberté religieuse établie par le traité — Accessions à la Réforme.

Pag. 349 à 365

 

3.34                      Chapitre 34 — Une séance au Louvre pour l’union de la vérité et de la catholicité (Été 1534)

Un étudiant de Nîmes arrivant de Wittemberg — Lettre de Mélanchthon à Marguerite — Conversation de Marguerite et de Baduel — François envoie Chélius en Allemagne — Angoisses de Mélanchthon — Chélius reçu avec joie — Zèle de Mélanchthon — Opinions diverses sur cette union — Approbation et sincérité de Bucer — Les notes des trois docteurs — Séance au Louvre — Bucer et Mélanchthon proclament les taches de la papauté — Modération — Il faut un gouvernement de l’Eglise — Un pontife unique — La justification ; la Messe — Les sacrements — Protestation contre les abus — Prière de Mélanchthon.

Pag. 366 à 385

 

3.35                      Chapitre 35 — Les apparitions de l’esprit d’Orléans (Été 1534)

Mort de la prévôte d'Orléans — Le prévôt et les moines — Vengeance inventée par les cordeliers — Première apparition de l’esprit — Seconde apparition — La prévôte tourmentée pour luthéranisme — Enquête de l’official — Enquête des étudiants — Le prévôt s’adresse au roi — Arrestation des moines — On les mène à Paris —Le novice confesse la fraude — Condamnation — Fin de l’affaire.

Pag. 386 à 400

 

3.36                      Chapitre 36 — François 1ier propose la réformation à la Sorbonne

François reconnaît ses erreurs en religion — Il promet du secours aux protestants allemands — Rédaction française des articles, communiquée à Rome et à la Sorbonne — Effroi de la Sorbonne — L’esprit gaulois — Débats entre les ministres et la Sorbonne — Les évêques et le pontife romain — Les choses indifférentes — Invocation et fêtes des saints — Les marchands de messes — Rétablissement de la Cène du Seigneur — Communion avec Christ par la foi — La transsubstantiation, les monastères — Une assemblée de théologiens et de laïques — Danger du catholicisme — L’Angleterre et la France — Nouveaux efforts de la Sorbonne — Le protestantisme est-il à craindre pour les rois? — Inquiétude des amis de Calvin — Dangers de ces rapprochements — Un événement va changer l’état des choses.

 

Pag. 401 à 423

 

4                        LIVRE III — Chute d’un évêque-prince et premières semences évangéliques dans Genève

4.1   Chapitre 1 — La Renaissance, la Réformation et le Moyen Âge (1526)

La crise — Les moyens de salut — Les nations en retard — Nouvelle position de Genève — Les châteaux et les gentilshommes d'alentour — P. de Pontverre contre l’alliance suisse — Les gentilshommes sur les grands chemins — Violences et méprises — Sarcasmes et menaces — Les Genevois se mettent sous les armes — Modération des Genevois envers les déloyaux — Députation de Favre à Berne — Condamnation de Cartelier — L’évêque lui fait grâce — Hésitations et craintes de l’évêque.

Pag. 425 à 442

 

4.2   Chapitre 2 — L'évangile à Genève et la destruction à Rome (Janvier à juin 1527)

Les laïques et les ecclésiastiques — Le conseiller Ab Hofen, ami de Zwingle, à Genève — Ses conversations chrétiennes — Les prêtres — Les hommes politiques — Encouragements de Zwingle — Zwingle encourage Ab Hofen — Opposition et découragement — Départ, mort, influence de Ab Hofen — Le sac de Rome — Effet de cette catastrophe — Les Genevois comparant le pape et leur évêque — Union de la foi et de la morale.

Pag. 443 à 455

 

4.3   Chapitre 3 — L'évêque se rattache à Genève, mais les chanoines s’enfuient (été 1527)

L’évêque veut s’allier aux Suisses — Les Suisses s’y refusent — Complot du duc contre l’évêque — Le plan du duc — Préparatifs et avis — L’évêque averti se sauve — Le complot échoue — Effroi de l’évêque — Les huguenots veulent se délivrer des chanoines — L’évêque met ces révérends pères en prison — L’évêque veut devenir bourgeois — Les syndics lui demandent des tribunaux laïques — Il les accorde — Joie des citoyens — Prérogatives de l’évêque mises en question — Irritation du duc — Un envoyé ducal délivre les chanoines. — Les chanoines quittent Genève — Sentiments divers sur leurs retraites.

Pag. 456 à 475

 

4.4   Chapitre 4 — L'évêque-prince s’enfuit de Genève (Juillet et août 1527)

Évêquains et communiaires — Plaintes contre les prêtres — Une jeune fille enlevée par l’évêque — Le peuple l’oblige à la rendre — Le droit de résistance — Rixes des deux partis — Menaces du duc — Craintes de l’évêque — Il se décide à quitter GenèveSa fuite nocturne — Il arrive à Saint-Claude — Hugues échappe au danger — Le mercenaire abandonne les brebis.

Pag. 476 à 489

 

4.5   Chapitre 5 — Excommunication de Genève et convoi de la papauté (août 1527 à février 1528)

Le duc veut gagner l’évêqueL’État de Genève se constitue — Les armes ducales tombent à Genève — Excommunication contre Genève — Genève interdit toute bulle du pape — Convoi funèbre de la papauté — Plaintes des prêtres — On veut enlever Saint-Victor à Bonivard — Bonivard sur l’excommunication — Le duc réclame autorité dans la foi — Réponse décidée des Genevois — Verte réprimande du duc aux chanoines — Intention de Charles.

Pag. 490 à 503

 

4.6   Chapitre 6 — Les chevaliers de la Cuiller se liguent contre Genève au château de Bursinel (Mars 1528.)

Plaintes de Bonivard sur Genève — Certains huguenots vont à Saint-Victor — Discours que leur adresse Bonivard — Défaut qui s’y trouve — Les huguenots mangent de la viande en carême — La réunion de Bursinel — Pontverre et la cuiller — La confrérie de la Cuiller se forme — Alarme dans Genève — Droits des princes et des sujets — Bonivard défend Cartigny — Les Savoyards prennent le château — Bonivard ne peut le reprendre — Progrès de l’Évangile dans Genève — Le duc et l’évêque se réconcilient — La ville ne voit plus dans l’évêque qu'un ennemi.

Pag. 504 à 520

 

4.7   Chapitre 7 — Menées du duc et de l’évêque (Printemps et été 1528)

L’évêque veut enlever la justice aux syndics —Noble réponse des Genevois — Irritation de l’évêque — Sa réception furibonde d'un député genevois — Calme des Genevois — Le duc convoque un synode — Discours de l’évêque Gazzini — Froideur des Suisses — Intrigues ducales dans les couvents — L’ordre des Clefs — Les syndics au couvent des dominicains.

Pag. 521 à 532

 

4.8   Chapitre 8 — Mort de Pontverre (octobre 1528 à janvier 1529)

Pontverre fourrage Bonivard — Il convoque la confrérie à Nyon — Insolence de Pontverre en traversant Genève — La conférence au château de Nyon — Résolution prise à Nyon par les gentilshommes — Pontverre veut prendre Genève par trahison — II veut de nouveau traverser Genève — Son outrecuidance, quolibets des Genevois — Lutte sur le pont du Rhône — Pontverre fuit — Dernière lutte et mort — Acte de la justice divine — Honneurs qui lui sont rendus — Les violences des gentilshommes redoublent — Entreprise courageuse de Lullin et de Vandel — Un Genevois crucifié par de mauvais plaisants — La nuit du jeudi saint — La journée des échelles.

Pag. 533 à 551

 

4.9   Chapitre 9 — La Réformation commence à fermenter dans Genève et l’opposition au dehors (Avril 1529 — Janvier 1530)

Désordres et superstitions dans Genève —Discours des corps saints à Saint-Gervais — Les âmes du purgatoire sur le cimetière — Protestation à Saint-Gervais — Réforme négative — Représentations de l’évêque — Les Genevois se confient en Dieu — Les cantons se refroidissent à l’égard de Genève — Les Suisses proposent la rupture de l’alliance — Refus énergique des Genevois — Ils penchent toujours vers la Réforme — Gazzini demande une audience au pape — Son discours sur Genève et la Savoie — Réponse du pape — Lettre de Charles-Quint aux Genevois— L’Empereur et le pape s’unissent contre Genève.

Pag. 552 à 568

 

4.10                      Chapitre 10 — Mouvements divers dans Genève et seconde captivité de Bonivard (Mars à mai 1530)

Plainte au conseil du procureur fiscal — Peine prononcée contre les luthériens — Peine prononcée contre les prêtres impurs — Construction du mur de Saint-Gervais — Discours des Suisses évangéliques — Vandel voudrait un prédicateur à Saint-Victor — Bonivard redemande ses revenus — Position difficile de Bonivard — Le duc ambitionne Saint-Victor — Bonivard se rend vers sa mère malade — Ennemis de Bonivard à Genève — Bonivard se rend à Fribourg — Il se décide à céder son prieuré — Bellegarde accueille Bonivard — Bonivard et son guide dans le Jorat — Il est perfidement arrêté — Bonivard à Chillon — Son avenir.

Pag. 569 à 587

 

4.11                      Chapitre 11 — L'attaque de 1530. (Août, septembre, octobre)

Arrestation du fiscal Mandolla — L'évêque prend vivement son parti — Il hâte ses plans contre Genève — Appel de l’évêque aux chevaliers — L’évêque leur remet les lettres de guerre — Croisade pour le maintien de la sainte foi — Prisonniers dans les châteaux — Projets à Augsbourg et à Gex — De La Sarraz à la tête de la Cuiller — Plusieurs troupes se dirigent contre Genève — Projets des ennemis — Un héraut de Fribourg maltraité — Un autre plus habile — L’armée savoyarde s'empare des faubourgs — L’assaut se prépare — L’Empereur apprend les nouvelles de guerre — L’armée recule — Quelle en est la cause? — La miséricorde de Dieu — Quinze mille Suisses arrivent — Controverse soldatesque — Incendie du couvent de Belle-Rive — Bons catholiques logés à Sainte-Claire — Messe à Sainte-Claire ; prêche à Saint-Pierre — Châteaux pris et brûlés — Dévotion des nonnes de Sainte-Claire — Trêve de Saint-Julien.

Pag. 588 à 615

 

4.12                      Chapitre 12 — Genève redemandée par l’évêque et réveillée par l’évangile (Novembre 1530 à octobre 1531)

Lettre de Charles-Quint aux Genevois — Réponse des Genevois — Nouveaux armements du duc — Décision de la diète de Payerne — Pardon et pèlerinage à Sainte-Claire —Les pèlerins renvoyés — Nouveau pardon ; liberté religieuse — Repas des pèlerins, sarcasmes des Genevois — Les anges protègent Sainte-Claire — Le pardon suivi d’un réveil — De Christo meditari — Farel a le regard sur Genève — Il comprend ses besoins — Farel veut envoyer Toussaint à Genève — Toussaint recule devant la lutte — Prière de Zwingle ; craintes des Genevois — Enquête des suspects — Fribourg et Berne — Auxiliaires aux deux partis de Cappel.

Pag. 616 à 634

 

4.13                      Chapitre 13 — Dangers auxquels la défaite de Cappel expose Genève (Octobre 1531 à janvier 1532)

Genève attaquée parce que choisie de Dieu — Défaite de Cappel, triomphe des romains — Berne se détourne des Genevois — Le duc et son armée s’approchent — Réponse de Genève à Berne — Sept chevaliers noirs sans tête — Dieu prépare Genève par l’épreuve — Effets qu’ont au dedans les maux du dehors — Les patriciens suisses veulent rompre — Genève en appellera au peuple dans Berne — Les grands conseils sont pour Genève — Retraite et mort de Hugues.

Pag. 635 à 647

 

4.14                      Chapitre 14 — Un empereur et un maître d’école (Printemps 1532)

L'Empereur veut donner Genève au fils du duc — Zèle du duc, fermeté des Genevois — Les deux sphères du christianisme — Insuffisance du protestantisme négatif — Olivétan chez Chautemps —Piété d’Olivétan — Son zèle, son courage — Conversations et prédications — Discours d’Olivétan — Le juge — Les hommes charnels — Les hommes intellectuels— Rédemption par le sang — L’esprit de Christ — Le pionnier — L’œuvre d’Olivétan.

Pag. 648 à 660

 

4.15                      Chapitre 15 — Le pardon de Rome et le pardon du ciel (Juin et juillet 1532)

Les jubilés romains — Fermentation à Genève — Un pouvoir qui dévore tout ce qu’on lui donne — Le pardon évangélique de tous les péchés — Tumulte autour des placards — Bataille dans la ville — Intervention catholique de Fribourg — Le conseil cherche à le satisfaire — Réaction des évangéliques — Ordre de prêcher sans fables — Le nonce et l’archevêque à Chambéry — Joie des évangéliques du dehors — Le petit troupeau de Payerne — Épître des amateurs de la sainte Évangile — Les garde-enseignes des trésors de Christ — L’étendard arboré dans Genève — Genève attaqué par les deux partis — Lequel l'emportera? — L’action devient toujours plus chaude — Les choses fortes du monde abolies par les faibles.

Pag. 661 à 682

 

Début du tome 3

 

5                        LIVRE IV — Temps contraires à la Réforme en France

5.1   Préface

Pag. v à xviij

 

5.2   Chapitre 1 — Calvin fugitif dans sa solitude d’Angoulême (Novembre et décembre 1533)

Les droits de la conscience, réclamés par les protestants, foulés à Rome — Calvin en fuite — Il accepte la croix — La maison du Tillet, rue de Genève — La bibliothèque — Une phase nouvelle — Doxopolis, la ville de gloire — Le nid tranquille — Le travail de Calvin — Les forges où Vulcain prépare ses foudres — Hommes qui se mettent au rang des bêtes — Calvin les combat — Le noble commerce de l'amitié.

Pag. 1 à 16

 

5.3   Chapitre 2 — Le fugitif devient évangéliste (Décembre 1533 et janvier 1534)

Le grec de Claix — On se rassemble autour de lui — Les conférences du château de Gérac — Chercher la vérité et prier — Ceux qui croient et ceux qui savent — Homélies de Calvin lues au prône — Il prêche en latin.

Pag. 17 à 24

 

5.4   Chapitre 3 — Calvin à Nérac chez Roussel et Lefèvre (Novembre 1533 à février 1534)

Marguerite arrive à Nérac — Mouvement évangélique autour d'elle — Réfugiés, pauvres et enfants — Calvin se rend à Nérac — Accommodations de Roussel. Décision de Calvin — Un candide vieillard — Lefèvre prédit à Calvin son avenir — Une leçon reçue par Calvin — « Rédarguer » ceux qui s'unissent aux infidèles.

Pag. 25 à 34

 

5.5   Chapitre 4 — Une représentation dramatique à la cour de Navarre (Décembre 1533 à février 1534)

La sainte cène dans un souterrain — Opposition du roi de Navarre — La Nativité de Jésus-Christ, drame — Un charpentier et une jeune Israélite — On les repousse partout à Bethléhem — Ils s’établissent dans une étable — Le Seigneur envoie ses anges — Retour de Joseph — Joseph adore l’enfant — Intermède plaisant — Conversation des bergers — Les anges annoncent la nativité — Bergers et bergères vont à Bethléhem — Les bergers découvrent l’enfant — Adoration des bergers — Rondeaux et virelais — Satan paraît — Il nie l'incarnation — Satan est vaincu et Christ triomphe — Effets divers du drame.

Pag. 35 à 55

 

5.6   Chapitre 5 — Calvin à Poitiers, aux Basses-Treilles et aux grottes de Saint-Benoît (Mars 1534)

Charles d'Espeville et de Haulmont à Poitiers — Calvin aux disputes de l'université — Réveil et renouvellement — Adversaires et amis — Calvin enseigne avec succès — Invité chez le lieutenant général — Conversation sur Luther et sur Zwingle — Les jardins d'Académus — Le premier concile calviniste — La grotte de Calvin — Véhémente prière — Calvin parle contre la messe — Interruption — Invocation — Cène avec exhortations mutuelles.

Pag. 56 à 70

 

5.7   Chapitre 6 — Calvin commence par lui-même et par ses disciples l’évangélisation de la France (Avril à mai 1534)

Calvin et les quatre frères de Saint-George — Ils veulent rester abbés en étant évangéliques — Ils sacrifient une position brillante — La France va se réveiller — Le Bonhomme — Le Ramasseur — La Réformation et la jeunesse — La Réformation et la science — Comment la foi et la science doivent s’unir — Injures contre Calvin et les évangélistes — Lettre de Calvin à l’Église de Poitiers — Calvin ne sera pas vassal du pape — Poitiers regrette Calvin — Calvin résigne sa charge ecclésiastique — Son influence à Noyon.

Pag. 71 à 86

 

5.8   Chapitre 7 — Les chrétiens évangéliques de Paris en 1534.(Mai 1534)

Progrès de l’Évangile en France — Calvin arrive à Paris — Martyre de Pointet — Milon le paralytique — Ses ébats et sa chute — Sa conversion — Sa vie chrétienne — Le marchand de la rue Saint- Denis — Le receveur de Nantes — Jules Camille et sa machine — Jugement contraire de Sturm et de Calvin — Un savant et un maçon — La Catelle, de La Forge et Calvin — Calvin combattra les fausses doctrines.

Pag. 87 à 101

 

5.9   Chapitre 8 — Premiers rapports de Calvin avec les libertins et avec Servet (Été 1534)

Les parasites fanatiques — Calvin conservateur — Un assassinat et un vol — Calvin commence la lutte — Se jouer de l’Écriture — Lion plutôt que renard — Contre les libertins — Michel Servet — Il veut gagner Calvin et la France — La Trinité — Luther, Zwingle et Bucer contre Servet — Servet manque au rendez-vous — Publication de la PsychopannychieLe caractère théologique de Calvin — Calvin heureux chez de la Forge — Il se décide à quitter Paris — Les voyageurs sont volés — Ils arrivent à Strasbourg.

Pag. 102 à 120

 

5.10                      Chapitre 9 — Les placards.(Octobre 1834)

Lee chrétiens de Paris consultent Farel — Tout s’agite en Suisse — On décrète les placards et Farel les écritLes évangéliques de Paris les examinent — Ils acceptent les placards et les distribuent — On les affiche et la foule les lit — Le placard — Plus fort si plus modéré.

Pag. 121 à 135

 

5.11                      Chapitre 10 — La colère du roi (Automne 1534)

Agitation, effroi, fureurs — Placard à la porte du roi — Sa colère — Ordres du roi — Angoisses des réformés — Morin fait son plan — L’avertisseur livre ses frères — Arrestations — Valeton et ses livres sont pris — Le paralytique et du Bourg saisis — Nombreuses arrestations — Duprat et Tournon excitent le roi — Douleur de la. reine de Navarre — Elle intercède en faveur de Roussel — Beda accuse le roi — La messe à sept points — Le roi, Roussel, Courault, Berthaud.

Pag. 136 à 153

 

5.12                      Chapitre 11 — L’expiation ou processions et échafauds (fin 1534, commencement 1535)

Première condamnation —Martyres du paralytique et de du Bourg — Courage de Poille — Supplices et fuites — Nobles — Employés aux finances et menus-plaisirs — Industriels — Moines et prêtres — Caroli — Professeurs — Rigueurs de la fuite — Roussel, Berthaud, Courault — Le roi poussé à la persécution — La procession se prépare — Les tapisseries et les reliques — Calvin et l'ironie — Les drapelets, la couronne d'épines — Sainte Geneviève — La pénitence du roi — Les deux 21 janvier.

Pag. 154 à 171

 

5.13                      Chapitre 12 — Éloquence et estrapade de François 1ier (21 janvier 1535)

Un discours du trône — La France Très-Chrétienne — Cris et sanglots de l’assemblée — Le roi sacrifiera son enfant — Les échafauds se préparent — Le cortège royal se met en marche — L’estrapade — Martyre de Valeton — Les supplices des halles — Citation des fugitifs — Édits et supplices — De la Forge et autres martyrs — La Gaborite — La sainte chandelle — La France disposée à la Réforme — Tristesse de Sturm — Sa lettre à Mélanchthon — Détresse et espoir — Sentiments de Luther — Haine du roi — Sa lettre aux Allemands.

Pag. 172 à 193

 

5.14                      Chapitre 13 — Calvin à Strasbourg, chez Érasme, et à Bâle (été et automne 1534)

Calvin — Strasbourg — Le collège — Matthias Zell — Catherine Zell — L'hospitalité — Une femme active et dominatrice — Bucer et Capiton — Ce qui leur manque — Calvin quitte Strasbourg — Érasme — Son entrevue avec Calvin — La maison de Catherine Klein à Bâle — Pierre Ramus sur Calvin — Travail intérieur de Calvin — Cop à Bâle — Grynée et Calvin — Fabri et Calvin — Calvin exhorte à la paix — La traduction de l’Écriture sainte.

Pag. 194 à 212

 

5.15                      Chapitre 14 — Institution de la religion chrétienne (Hiver 1534)

Morts — Calvin justifie les pleurs — Nouvelles victimes — Indignation en Allemagne — Oswald Myconius — Son premier sermon — Les supplices l'indignent — Angoisse de du Tillet — Effet des martyres sur Calvin — Il plaidera la cause de ses frères — La théologie restaurée — La Réformation est une création — L’Institution de la religion chrétienne Un sentiment de divinité en nous — Les cavillateurs et le témoignage de l'Esprit — L'expiation — La foi et la charité — La flamme dans le cœur — La victoire assurée — Tout est grâce — Dieu ne veut pas le mal — La morale rétablie dans la religion — L’Église — Appréciation générale.

Pag. 213 à 236

 

5.16                      Chapitre 15 — Calvin s’adresse au roi et part pour l’Italie (août 1535)

Martyrs — Épître au roi — La Réforme est la vérité — La vérité attaquée et non défendue — Règne du brigandage — La doctrine insupérable — Cause du zèle des moines — La doctrine est-elle nouvelle? — Le témoignage des Pères — L'état du monde — L’Église dans les cathédrales ou les prisons ? — Satan tranquille ou actif — Torture et patience — Calvin imprime sa lettre chez Plater — Le roi l’a-t-il lue? — Calvin part pour l'Italie — Ses motifs en y allant — Revenons en Suisse.

Pag. 237 à 254

 

6                        LIVRE V — Les luttes de la Réformation

6.1   Chapitre 1 — Luttes dans le pays de Vaud (1531)

L’utilité des luttes — Il faut une conciliation — Stagnation, puis lutte nouvelle — Vaud et Genève — Guillaume Farel — Son portrait — Grandeur des origines de la Réforme — Le général prépare ses conquêtes — Fabri se présente à Farel — Farel veut retourner au combat — Orbe et le marchand d’indulgences — Farel prêche le pardon du Sauveur — Le frère Michel excité contre lui — Son premier et son second sermon — Démenti donné par Hollard — On se jette sur lui.

Pag. 257 à 273

 

6.2   Chapitre 2 — Conjurations de femmes contre la réforme et prédications de Farel (1531)

Le bailli de Berne arrive à Orbe — Le moine en prison, Romain poursuivi — Les femmes le frappent — Intercession en faveur du moine — Farel arrive à Orbe — Tumulte et abandon — Complot et attaque des femmes — Interrogatoire du frère Michel — Michel libéré, Farel prêche — Singulier auditoire — Procession et prédication — Farel prêche sur les pénitences, les indulgences, la confession, les images, le train du monde — Farel est difficile quant au ministère.

Pag. 274 à 288

 

6.3   Chapitre 3 — Un nouveau réformateur et un iconoclaste (1531)

Pierre Viret va à Paris — Converti, il revient à Orbe — Ses luttes — Conversion de ses parents — Farel et Viret — Viret prêche à Orbe — Le saint Pierre, le saint Paul, le saint Jean de la Suisse — Conversion d’Élisabeth d’Arnex — Conversion d’un prêtre — La sainte cène à Orbe — Toutes les images abattues — Les prêtres arrêtés — Le banneret en appelle au peuple — Les prêtres libérés, les iconoclastes emprisonnés.

Pag. 289 à 303

 

6.4   Chapitre 4 — Les batailles de Grandson (1531, 1532)

La maladie des petites questions — Sagesse de Farel — Comment il appelle des ouvriers — Cris de guerre des réformateurs — Farel marche au combat — La bataille de Grandson en 1476 — Farel éconduit par les cordeliers — Lutte dans le couvent des bénédictins — Les églises ouvertes aux réformateurs — Les réformateurs en prison — Insultes et prédications d’un moine — Une nouvelle lutte se prépare — Les deux moines en sentinelle — Conjuration des dévotes et conversion des moines — Les fêtes de Noël à Orbe — Désordres des catholiques. Concile des réformés — Premier acte de liberté religieuse.

Pag. 304 à 321

 

6.5   Chapitre 5 — Les Vaudois d’Italie paraissent (1526 à octobre 1532)

Les Vaudois s’enquièrent de la Réformation — Morel et Masson chez Œcolampade — L’Antichrist — Origine des Vaudois. Mariage — Travail. Messe. Forces naturelles — Fraternité d'Œcolampade — Proposition d’un synode — Persécutions vaudoises — Dangers de Farel — Farel écrit aux Français ; il part — Il arrive aux Vallées — Conversations — Le synode s’ouvre — L’élection. Les œuvres — Aller rondement en besogne — Débats sur les accommodations — Accord des Vaudois et des réformateurs — Vieux manuscrits vaudois — La traduction de la Bible est votée — Farel veut aller à Genève.

Pag. 322 à 342

 

6.6   Chapitre 6 — Projets de l’Empereur, du duc de Savoie et de l’évêque contre Genève (1530 à 1532)

Bellegarde arrive à Augsbourg — Il obtient audience de Charles-Quint — Angoisses de l’Empereur à Augsbourg — Opprimer l’Allemagne puis Genève — Décision de l’Empereur — Discours de Bellegarde au duc de Savoie — Plan de Bellegarde contre Genève — Mesures révolutionnaires — L’évêque s’y prend autrement — Il envoie Machard à Genève — Menaces de l’évêque — Sa constante agitation — Il veut se fâcher — Son mécontentement de B. Hugues —L’Empereur ordonne à Genève d’extirper les sectes.— Le Zwing-Uri de Genève.

Pag. 343 à 359

 

6.7   Chapitre 7 — Les réformateurs et la Réforme entrent dans Genève (Octobre 1532)

Farel parle avec Olivétan — Farel se présente aux huguenots — Satisfaction et dépit — Les huguenots vont entendre Farel — Ce qui leur manquait — Farel et ses auditeurs — Sensation dans la ville — Seconde prédication, ses effets — Les femmes de Genève hostiles à la Réforme — Le conseil est partagé — Farel paraît devant le conseil — Le nom de Berne le protège — Le conseil épiscopal délibère — Complot contre Farel — Farel cité devant les prêtres — Il s’y rend avec joie.

Pag. 360 à 376

 

6.8   Chapitre 8 — Les réformateurs sont chassés de Genève (Octobre 1533)

Farel comparaît — Discours de l’official — Tumulte clérical — Réponse de Farel — Scène sauvage — Le syndic Hugues intervient — Farel doit mourir de malemort — Un arquebusier tire sur Farel — Farel chassé de Genève — Tempête — Un prêtre veut transpercer Farel — Les magistrats le protègent — Départ de Farel.

Pag. 377 à 390

 

6.9   Chapitre 9 — Un voyage aux vallées du Piémont et des combats au pays de Neuchâtel (Les derniers mois de 1532)

Farel veut envoyer Froment à Genève — Souvenirs de leurs communs dangers — Olivétan invité à traduire la Bible — Il craint les repreneurs — Olivétan part pour les Vallées — Une femme inhospitalière — Olivétan et ses trois amis malades — Un moine de Saint-Bernard — Olivétan aux Vallées — Neuchâtel — Deux sortes de ministère — Un combat dans l’église — Arrêt du conseil — Une étrange fête de Noël — Le curé commande la bataille — Un sermon de Noël — Point de dispute publique — Le Locle — Les bœufs des Brenets.

Pag. 391 à 409

 

6.10                      Chapitre 10 — Le maître d’école et Claudine Levet (Novembre et décembre 1532)

Froment part pour Genève — D’abord mal reçu — Il veut quitter Genève — Il se fait maître d’école — Ses écriteaux — Grand succès — Froment enseigne — Différence entre Rome et la Réforme — Les enchantés —Le foldâton — Paule entraîne Claudine vers l’enchanteur — Claudine se signe puis écoute — Elle s’enferme trois jours et trois nuits — Sa conscience trouve la paix — Entrevue de Claudine et de Froment.

Pag. 410 à 425

 

6.11                      Chapitre 11 — Formation de l’Église. Adhérents. Opposants (Du 13 au 31 décembre 1532)

Colère de l’évêque — Progrès de l’Évangile — Claudine pose ses parures — Les dames genevoises — Conversion de plusieurs d’entre elles — Petites assemblées — L’Église sans forme et l’Église formée — Un moine prêche l’Évangile — Th. Moine et un sermon à la Madeleine — Quatre huguenots demandent une dispute — La dispute avec le vicaire — Des prêtres l’épée à la main — Tumulte vers la Madeleine — Le curé de Saint-Germain — Défense à Froment de prêcher — Le soir de saint Sylvestre.

Pag. 426 à 441

 

6.12                      Chapitre 12 — Le sermon sur la place du Molard (Premier de l’an 1533)

Foule à la Croix d’Or — Froment transporté au Molard — Il invite le peuple à prier — La prière du Molard — Le texte du Molard — Il faut être prudents comme les serpents — Le sautier veut arrêter Froment — La peste — Le pape et les faux prophètes — Le juge c’est Dieu — Les signes des faux prophètes — Qui sont-ils? — Le conseil décidé à sévir — La troupe arrive — On entraîne Froment — Froment chez Perrin — Circonstances graves — La religion la plus ancienne — Froment tisserand — On veut jeter Froment au Rhône — Il quitte Genève — Une comète.

Pag. 442 à 464

 

6.13                      Chapitre 13 — La Sainte Écriture et la Sainte cène à Genève (Janvier et février 1533)

Le prédicateur Bocquet est renvoyé — Baudichon de la Maisonneuve — Les assemblées évangéliques — Deux protestantismes — Olivétan apostrophe l’Église — Son travail en traduisant la Bible — La parole et le sacrement — Guérin — Première cène au Pré-l’Évêque — Guérin chassé — Les deux vents.

Pag. 465 à 476

 

6.14                      Chapitre 14 — La conspiration catholique se forme (Carême de 1533)

Remontrance et exil d’Olivétan — Le parti clérical se prépare — De la Maisonneuve à Berne — Berne demande la liberté des cultes — Deux cents catholiques devant le conseil — Ils demandent justice — Agitation contre les luthériens — Les conjurés s'assemblent — Discours des chefs — Serment solennel — Les catholiques se réunissent dans Saint-Pierre — Les réformés chez de la Maisonnneuve — Goulaz et Vandel exhortent à la paix — Vandel assassiné.

Pag. 477 à 491

 

6.15                      Chapitre 15 — Première attaque à main armée des catholiques contre la Réformation (28 mars 1533)

Les catholiques se préparent au combat — Les étendards du roi s’avancent — Les bandes se forment — Alarme! Aux luthériens! — On se met en rang de bataille au Molard — Trois autres bandes — L’artillerie et la bannière — Prières des sœurs — Agitation dans la ville — Un cruel époux — Recueillement des évangéliques — Les enfants et les femmes se préparant au combat — En avant ! — Chez de la Maisonneuve — Consolations et prières — Combat entre Philippe et Bellessert — Ceux de Saint-Gervais se retirent — Claudine Levet traquée par les femmes — La bande de Veigy change de direction — Les réformés se mettent en rang de bataille — Ils placent les canons — La trompette sonne — Larmes et prières.

Pag. 492 à 516

 

6.16                      Chapitre 16 — Trêve entre les deux partis (Du 28 mars au 4 mai 1533)

Médiation des Fribourgeois — Leur discours aux syndics et aux prêtres — Discours au peuple et du peuple — Les deux partis s’abouchent — Joie et murmures — Projet de conciliation lu par les capitaines — Il est accepté — Un dominicain chante victoire — La cène du jeudi saint — Sarcasmes et effroi des catholiques — Le dominicain à Saint-Pierre — Le syndic du Crest part pour Berne — De la Maisonneuve s’y rend — Son discours au conseil bernois — Le syndic reste muet.

Pag. 517 à 533

 

6.17                      Chapitre 17 — Seconde attaque où le chef catholique trouve la mort (4 mai 1533)

Quolibets — Des huguenots partent pour Lyon — La fête du saint suaire — Importance du combat — Rôle des faits à Genève — Une promenade se change en tumulte — Un agent du clergé fait amorce — Le jeune de Versonay — Wernli se lève pour combattre — Le tocsin — Moment décisif — Appels de Wernli — Ses premières provocations — Combat nocturne — Wernli aux prises avec les huguenots — Sa mort — La nuit.

Pag. 534 à 551

 

6.18                      Chapitre 18 — On veut faire servir la mort du chanoine à la ruine de la Réforme (Du 4 mai au 1 juillet 1533)

On s’assemble autour du mort — Colère de ses amis — On l’ensevelit — Miracle — On se prépare à écraser la Réforme — L’évêque à Arbois — Le pape lui ordonne de retourner à Genève — Il se décide à y aller — Les mamelouks pressent l’évêque — Les députés du conseil font de même — Deux victoires à remporter — Fribourg demande des poursuites — Berne propose la liberté — Date du 27 mai 1533.

Pag. 552 à 566

 

6.19                      Chapitre 19 — Catastrophe (Du 1 au 10 juillet 1533)

On se prépare à recevoir l’évêque — Il s’approche —Quatre-vingts épiscopaux — L’aspect de Genève change — Procession et conseil général — L’évêque au conseil général — Agitation — Les syndics à la grotte — Les chartes présentées à l’évêque — Desseins de l’évêque — Proscriptions — Noms des proscrits — Ruse perfide — Fuite de quelques-uns — Huguenots et évangéliques saisis — Jaquéma en prison pour son mari — Frayeurs de l’évêque — Demande étrange — Levet s’enfuit — Il est poursuivi — Enfermé à Gaillard — Bruits divers — Le prélat évoque la cause à soi — On veut batailler — Le courage des Genevois — Les vieux des vieux temps — Ils paraissent devant le prince — La constitution et les vieux témoins — Fermeté des Genevois — Les Fribourgeois demandent vengeance — Discours de G. Wernli — Refus des Deux-Cents — Pouvoir temporel du clergé — Opposition au pouvoir absolu — Demande des syndics — Les prisonniers dans les cachots — Impatience des mamelouks — Curtet assassiné —Troupes autour de la ville — L’avenir est menaçant —Genève et Calvin — Triomphe et douleur — Espérance.

Pag. 567 à 610

 

Début du tome 4

 

7                        LIVRE VI — L'Angleterre commence à s’émanciper de la papauté

7.1   Chapitre 1 — La nation et ses partis divers (Automne 1529)

Tendances religieuses diverses —Réformation évangélique et réformation légale — Création d'un protestantisme puissant — Élection d'un nouveau parlement — Alarmes des cléricaux — Les trois partis — La Société des frères chrétiens — Mouvement général à Londres — Repas et conversation des lords et des députés — Agitation dans le peuple.

Pag. 1 à 11

 

7.2   Chapitre 2 — Le Parlement et ses griefs (Novembre 1529)

Impulsion donnée à la liberté par la Réforme — Les Communes exposent leurs griefs — Exactions, bénéfices, fêtes, emprisonnements — Les Communes défendent les évangéliques — Émotion des évêques — Leur réponse — Leurs procédés quant à la Réforme.

Pag. 12 à 19

 

7.3   Chapitre 3 — Réformes (Fin de 1529)

Abus signalés et redressés — Le clergé réforme pour ne pas être réformé — Fisher accuse les Communes, qui le dénoncent — Subterfuge des évêques, rudesse des Communes — Suppression de la pluralité des bénéfices, etc. — Insuffisance de ces réformes — Joie du peuple, tristesse du clergé.

Pag. 20 à 27

 

7.4   Chapitre 4 — Le père d’Anne Boleyn devant l’empereur et le pape (Hiver 1530)

Les motifs de Henri VIII — Congrès à Bologne — Henri y envoye une ambassade — Cranmer adjoint à l’ambassade — Embarras et frayeur du pape — Les Anglais reçus en audience par Clément — Le pied du pape. Menaces — Wiltshire reçu et repris par Charles — Mécontentement des Anglais — Wiltshire part — Cranmer reste.

Pag. 28 à 39

 

7.5   Chapitre 5 — Luttes au sujet du divorce à Cambridge et à Oxford (Hiver 1530)

Les partis à Cambridge — Une assemblée confuse — Murmures contre les évangéliques — L’assemblée se prononce pour le roi — Honneur rendu à l’Écriture — Lettre sévère du roi à Oxford — Opposition des jeunes membres de l’Université — Colère du roi — Lettre du roi à Oxford — Vote d’Oxford en faveur du divorce — Courage évangélique du chapelain Latimer — Le roi et le chancelier de Cambridge.

Pag. 40 à 52

 

7.6   Chapitre 6 — Henri VIII est approuvé en France et en Italie par les catholiques, et blâmé en Allemagne par les protestants (Janvier à Septembre 1530)

La Sorbonne délibère sur le divorce — Les universités françaises justifient le divorce — Les universités italiennes de même — Les protestants condamnent le divorce — Opinion de Luther — Cranmer à Rome. Les grands écrivant au pape — Le pape propose que le roi ait deux femmes — Proclamation de Henri contre des bulles du pape.

Pag. 53 à 61

 

7.7   Chapitre 7 — Latimer à la cour (même époque)

Latimer tenté par la cour ; fortifié par l'étude — Individualisme chrétien — Latimer veut convertir le roi — Il veut pour l'Église la pauvreté, la croix, la Bible — Il demande au roi de sauver sa propre âme — Prédication de Latimer — Point de mélange des deux pouvoirs — Hardiesse de Latimer pour la morale — Les prêtres le dénoncent au roi — Noble caractère des réformateurs.

Pag. 62 à 72

 

7.8   Chapitre 8 — Le roi fait chercher Tyndale en tous lieux (Janvier à mai 1531)

Le lierre et l’arbre, ou pratique de la papauté — Vaughan cherche l’invisible Tyndale — Vaughan appelé par un inconnu — Entrevue dans un champ entre Vaughan et Tyndale — Tyndale se défie du clergé — Indignation du roi — Tyndale ému des compassions royales — Le roi vent gagner Fryth — D’abord la foi, ensuite l’Église — Henri menace de la guerre les évangéliques.

Pag. 73 à 83

 

7.9   Chapitre 9 — Le roi d’Angleterre reconnu chef de l’Église (Janvier à mars 1531)

La domination du pape nuisible à l'État — Tout le clergé déclaré coupable — Sommé de reconnaître la suprématie royale — Angoisse du clergé — Il négocie — Il se soumet — Débats dans la convocation d’York — Dangers de la prééminence royale.

Pag. 84 à 92

 

7.10                      Chapitre 10 — Séparation du roi et de la reine (mars à Juin 1531)

La question du divorce agite la nation — Empoisonnement — Réginald Pole — Aigreur de Pole, faveurs du roi — Franchise de Pole, colère de Henri — Soumettez-vous au pape — La reine quitte le palais.

Pag. 93 à 100

 

7.11                      Chapitre 11 — Les prélats dépouillent les prêtres et persécutent les protestants (Septembre 1531 à 1532)

Stokesley veut faire payer le bas clergé — Émeute des prêtres — Discours de l'évêque — Une bataille — Pour se concilier le clergé, Henri lui livre les évangéliques.

Pag. 101 à 107

 

7.12                      Chapitre 12 — Les martyrs (1531)

Bilney repentant prêche dans les champs — Ses ennemis et ses amis — Bilney mis en prison y trouve Petit — Dispute et procès — Condamnation de Bilney — La dernière visite de ses amis — Il est mené au supplice — Ses derrières paroles — Sa mort — Prison et martyre de Bayfield — Tewkesbury lié à l’arbre de vérité — Sa mort et celle des autres martyrs.

Pag. 108 à 120

 

7.13                      Chapitre 13 — Le roi dépouille le pape et le clergé (Mars, Avril, Mai 1532)

Caractère de Th. Cromwell — Abolition des annates — Le clergé plie devant le roi — Deux serments qui se contredisent — Rumeur des prêtres — Th. More donne sa démission — Les deux maux de la réforme royale.

Pag. 121 à 128

 

7.14                      Chapitre 14 — La liberté d’examen et la liberté de prédication au seizième siècle (1532)

Le danger d’une nation prospère — Lambert et le libre examen— Principes de Luther — Les images ou la Parole de Dieu — La liberté de prédication — Saint Paul brûlé par l’évêque — Latimer dégoûté de la cour — Plus de voleurs que de pasteurs — Un don Quichotte du catholicisme — Latimer cité à Londres —Sa fermeté — On veut le surprendre — Ses refus — Expédient des prélats — Sa conformité avec Luther le sauve.

Pag. 129 à 144

 

7.15                      Chapitre 15 — Henri VIII frappe les partisans du pape et ceux de la Réformation (1532)

Les Franciscains prêchent contre le roi — Henri assimilé à Achab — Tumulte dans la chapelle— Assemblées chrétiennes à Londres — Bainham persécuté par More — On le somme d'abjurer — Le baiser fatal et l'angoisse de Bainham — La tragédie de la conscience — Une visite dans un cachot — Le lit de roses — Un persécuteur qui s’étrangle — Effet des martyres — La véritable Église de Dieu.

Pag. 145 à 158

 

7.16                      Chapitre 16 — Le nouveau primat d’Angleterre (Février 1532 à Mars 1533)

Qui remplacera le primat Warham — Osiander et Cranmer à Nuremberg — L’erreur d’Osiander — Paix de Nuremberg — Mariage de Cranmer — Cranmer rappelé à Londres — Il refuse de s’y rendre — Date du mariage d’Anne et de Henri — Cranmer retourne à Londres — Lutte entre le roi et Cranmer — Le pape n’a aucune autorité en Angleterre — Établir des évêques sans le pape — Première protestation de Cranmer — Seconde protestation — Troisième protestation — Toute faiblesse est une faute — La vraie doctrine touchant l’épiscopat — Appel des réformateurs.

Pag. 159 à 176

 

7.17                      Chapitre 17 — La reine Catherine descend du trône, et la reine Anne y monte (Novembre 1532 à Juillet 1533)

Voyage périlleux du pape — Ses efforts pour le divorce — Le mariage du roi avec Anne s’ébruite — La France et l’Angleterre se séparent — Bref menaçant — Le pape étouffe — Le parlement émancipe l’Angleterre — Lettre de Cranmer au roi — Correction demandée par le roi — Le roi s'exprime clairement — La cour ecclésiastique se forme — Fermeté de Catherine — Son mariage est annulé — La reine Anne présentée au peuple — La reine traverse la cité — Les sentiments de la nouvelle reine — Catherine et Anne — Menaces du pape et du roi.

Pag. 177 à 195

 

7.18                      Chapitre 18 — Un réformateur en prison (Août 1532 à Mai 1533)

Beau caractère de Fryth — Il revient en Angleterre — Le purgatoire — Homère sauve Fryth — La manducation de Christ — Fryth parcourt l'Angleterre — Lettre de Tyndale à Fryth — More fait poursuivre Fryth — Aigreur de More — More et Fryth — Fryth en prison — Il compose le Boulevard Richesse de Fryth dans la prison — Visite de Fryth à Petit — Une cause et un effet.

Pag. 198 à 211

 

7.19                      Chapitre 19 — Un réformateur qui veut perdre sa vie plutôt que la sauver (Mai à Juillet 1533)

Fryth cité devant une commission royale — Tyndale à Fryth — Cranmer entreprend de le sauver — Il le demande à Fitz William — Essai de conciliation — Fryth demeure ferme — Une prophétie sur la cène — Le gentilhomme et le portier d’accord pour sauver Fryth — Comment on veut s’y prendre — Fryth ne veut pas être sauvé — Fryth devant la cour épiscopale — Interrogé sur la présence réelle — Cranmer ne peut le sauver — Condamnation de Fryth — Son supplice — Influence de ses écrits. — Quels livres il faut lire.

Pag. 212 à 230

 

7.20                      Chapitre 20 — L’Angleterre se sépare toujours plus de la papauté (1533)

Sensation que fait le mariage d’Anne — Isolement de Henri — Les protestants le repoussent — Naissance d'Élisabeth — Un astre nouveau — Envoyés anglais à Marseille — Bonner et Gardiner — La déclaration de guerre se prépare — Émotion du pape — Appel de Henri à un concile universel — Colère du pape — François 1ier et Clément s’entendent — On humilie et l’on baise le pape — Un accès de colère —Proclamation du roi contre le pape — Ce qui baisse et ce qui s’élève.

Pag. 231 à 247

 

7.21                      Chapitre 21 — Le parlement abolit en Angleterre les usurpations des papes (Janvier à Mars 1534)

Henri veut séparer de Rome la chrétienté — Le peuple, et non le roi, veut le protestantisme — Le pape cherche en vain à gagner Henri — Th. Cromwell marche en avant — Les Communes contre l’autorité du pape — Abolition des exactions de Rome — Le parlement déclare garder la foi des Écritures —Ce qui se passait à Rome — Condamnation du roi — Angoisse du pape — Une grande dispensation.

Pag. 248 à 259

 

 

8                        LIVRE VII — Mouvements de la Réformation en Angleterre, à Genève, en France, en Allemagne et en Italie

8.1   Chapitre 1 — L’évêque se sauve de Genève pour n’y plus revenir (Juillet 1533)

L’évêque veut ensevelir la secte — Vives conversations — L’évêque transportera-t-il les prisonniers? — Grande animation — Marchands allemands et de la Maisonneuve — Il veut sauver les prisonniers — L’ordre constitutionnel rétabli — L’évêque veut partir — Dernière nuit — La fuite — La délivrance — Tristesse et joie — Expression proverbiale.

Pag. 263 à 276

 

8.2   Chapitre 2 — Deux réformateurs et un dominicain dans Genève (Juillet à Décembre 1533)

Froment et Alexandre arrivent — Le charitable Salomon — Ordre de prêcher selon l’Écriture — Prêches dans les maisons et les rues — L’évêque défend de prêcher l’Évangile — Réponse muette — On appelle un grand prédicateur papiste — Son arrivée — Il déclame contre la lecture de la Bible — Janin le Collonier — Réformateurs outragés, exaltation des prêtres — Il provoque les luthériens au combat — Froment répond — Tumulte — Froment et Alexandre sont bannis — De la Maisonneuve part pour Berne.

Pag. 277 à 293

 

8.3   Chapitre 3 — Farel, de la Maisonneuve et Furbity dans Genève (Décembre 1533 à Janvier 1534)

Le bruit court que la papauté triomphe — Farel arrive — Son caractère — Baudichon de la Maisonneuve — Plaintes et demandes des Bernois — Un complot éclate — Prêches aux huguenots en armes — Noël et nouvel an — Les adieux du dominicain — Prise d'armes pour la Bible — Arrivée des ambassadeurs bernois — Trois réformateurs dans Genève — Les Bernois demandent une dispute publique.

Pag. 294 à 307

 

8.4   Chapitre 4 — Le tournoi (Janvier à Février 1534)

Le dominicain refuse de parler — Les autorités cléricales se récusent — Libéralisme et inflexibilité — Le colloque commence — Diverses accusations — Les Bernois étaient-ils inculpés? — Les deux champions — Le pape et l’Écriture — Interprétation par les conciles —Les prêtres veulent être tout — Foudres et ironies de Farel — L’épiscopat romain — Prédications et conversations — Contes sur Farel — L’hôte et sa servante — Légendes et rimes — Un changement se prépare.

Pag. 308 à 325

 

8.5   Chapitre 5 — Le complot (Janvier et Février 1534)

Intérêt suprême de l’histoire — L’évêque médite un coup d'État — Ses affidés s’entendent pour l’accomplir — Une bande épiscopale sort de l’évêché — On assassine deux huguenots — Les défenseurs du moyen âge — Tumulte dans la ville, consternation du Conseil — La justice et non l’émeute — Perquisition dans l’évêché — Scènes et découverte — Recherche des meurtriers dans la cathédrale — La tour du Midi — Les coupables sont découverts — Documents du coup d’État saisis — Condamnation et fanatisme du meurtrier — Il est pendu et son frère se sauve — Le secrétaire épiscopal mis en cause — Le peuple nomme un conseil d’État huguenot.

Pag. 326 à 344

 

8.6   Chapitre 6 — Un dernier effort du catholicisme romain (Du 10 Février au 1 Mars 1534)

Le dominicain devant ses juges — Une rétractation qui divague — Dominicains et franciscains — Le gardien des franciscains arrive — Sa première prédication — Il dit blanc et noir — Il a recours à la flatterie — Un baptême chez de la Maisonneuve — Les évangéliques demandent une église — Farel visite le père gardien — Le pape est la bête de l’Apocalypse.

Pag. 345 à 356

 

8.7   Chapitre 7 — Farel prêche dans le grand auditoire du couvent de Rive (Du 1 Mars au 25 Avril 1534)

Des huguenots dans le cloître de Rive — La foule arrive — Farel prêche — Deux effets contraires — Inspiration de Dieu, joie des évangéliques —Adieux des Bernois — Exécution de Portier — Les deux prédicateurs — Les Fribourgeois rompent l’alliance. — Les trois frères de Farel en prison — Sollicitude du réformateur — Affections humaines.

Pag. 357 à 369

 

8.8   Chapitre 8 — Un hardi protestant dans Lyon (1530 à 1534)

Un reliquaire — Une table d'hôte — Qui est Petrus? — Lutte avec deux prêtres de Vienne — Ils abandonnent la place — Il faut brûler de la Maisonneuve — Danger — Baudichon et Janin arrivent — Ils sont mis en prison — La cour se forme.

Pag. 370 à 380

 

8.9   Chapitre 9 — Baudichon de la Maisonneuve devant la cour inquisitionnelle de Lyon (Du 29 Avril au 21 Mai 1534)

Enquête — Premiers témoins — Émotion dans Genève — Les négociants au consulat — Les Bernois — Interrogation — Séance en plein air devant l’évêché — On avertira le roi — Les inquisiteurs veulent le convaincre — Crime de lèse-majesté divine.

Pag. 381 à 391

 

8.10                      Chapitre 10 — Les deux cultes dans Genève (Mai à Juillet 1534)

La morale dans la Réformation — Une apparition de la Vierge — Une procession savoisienne — Une seconde entre dans la ville — Images abattues — L'ancien et le nouveau culte — La première Pentecôte évangélique — Un prêtre dépouille le vieil homme — Transformation — Un chevalier de Rhodes — Danses et chants dans les rues — Prédication sur les remparts.

Pag. 392 à 404

 

8.11                      Chapitre 11 — Hardiesse des deux huguenots dans la prison et devant la cour de Lyon (Mai à Juin 1534)

Le Nouveau Testament dans le jardin de la prison — Débats — La procession et les rogations — Fausses dépositions — Tristesse de Janin — On cherche des dépositions plus concluantes — Enquête à Genève par M. de Simieux — Fierté de Baudichon devant la cour — Il est mis an secret — L’accusé prend ses juges à partie — Une résistance héroïque.

Pag. 405 à 416

 

8.12                      Chapitre 12 — Condamnation à mort (Juillet 1534)

Sévérité envers de la Maisonneuve — Déposition de Coutelier — De la Maisonneuve accusé d'être relaps — Le crime d'être laïque — Lyon et Chambéry se le disputent — Dernières sommations — Sentence de la cour — Condamnation à mort — Point de glaive en religion — Le remède efficace.

Pag. 417 à 427

 

8.13                      Chapitre 13 — La nuit du 31 juillet à Genève (Juillet 1534)

La Fête-Dieu — Mariage d'un ancien prêtre — Discussion devant le conseil — Le baptême — Les deux pouvoirs changent de rôle — Une attaque se prépare — Une partie de chasse — Un moine confesse en chaire ses fautes — Plan de l’attaque — Projets de l'ennemi — Les Savoyards arrivent — Avis donné par un Dauphinois — Les chanoines — Les Savoyards attendent le signal — Le flambeau — Les Savoyards se retirent — L’évêque, le bossu — Les conspirateurs se sauvent — Recueillement et vigilance — Les catholiques quittent Genève — Un titre à la bourgeoisie — Une frayeur de nonnes — Les contes sur les réformateurs.

Pag. 428 à 451

 

8.14                      Chapitre 14 — Une héroïque résolution et une heureuse délivrance (Août et Septembre 1534)

Les de Diesbach de Berne — Mission de Rodolphe de Diesbach en France — Une terrible nécessité — Il faut abattre les faubourgs — Le danger s'approche — Un réfugié d'Avignon — Estrapade à Peney — Effets produits par l'ordonnance de démolition — Opposition des catholiques — De la Maisonneuve est libéré — Séance à la Tour Perse — Les prisonniers rendus à leurs familles — Lettre de François 1ier — Furbity demandé et refusé.

Pag. 452 à 466

 

8.15                      Chapitre 15 —Les faubourgs de Genève sont abattus et les adversaires se préparent (Septembre 1534 à Janvier 1535)

Désordres des moines de Saint-Victor — Ruines et voix du prieuré — Lamentations — On élève des remparts —Retraites ouvertes aux malheureux — Menaces — Famine et cercle de fer — Brigandage — Plus de justice — Excommunication — Ce que font les Genevois — Appel au pape — Fermeté pour l’Évangile et les libertés — Tout conspire contre la ville — Énergie et modération — La Suisse contre Genève — Confiance en Dieu — La sagesse au-dessus de la force — Le chant du réveil.

Pag. 467 à 485

 

8.16                      Chapitre 16 — Le roi de France appelle Mélanchthon pour rétablir l’unité et la vérité (Fin de 1534 à Août 1535)

Minorité, Majorité — Joie et crainte — Différence entre Henri VIII et François 1ier — Les érasmiens et les politiques — Les évangéliques modérés — Les effets des placards — Le roi cherche à s'excuser — Réclamations des protestants décidés — Opinion des Suisses — Tout espoir semble perdu — Un pape réformateur — Le parti papiste en France — Le tiers parti — Les deux Du Bellay — Ce qu’on attend de Mélanchthon — Deux obstacles enlevés — Efforts des médiateurs — Ce qu’ils pensent de François 1ier — Un appel éloquent — Importance de la France pour la réformation — Melanchthon veut gagner l’évêque de Paris — L’évêque ravi — François 1ier à Mélanchthon — Est-il sincère? — Cornon et Brion martyrs — Le cardinal va partir pour Rome — Espérance de réforme en Italie — Le diplomate Du Bellay à Mélanchthon — Deux natures en France — Nouvelles instances — La pensée du roi — Il s’adresse à la Sorbonne — La peur de la Sorbonne — Ruse du cardinal de Tournon — Un congrès mi- parti était-il possible ?

Pag. 486 à 521

 

8.17                      Chapitre 17 — Réussira-t-on à établir l’unité dans la vérité ? (Août à Novembre 1535)

Individualisme et catholicisme — Faits de la réformation allemande — Importance de la mission en Allemagne — Incertitudes de Mélanchthon — Instances de l’envoyé français — Instances contraires de sa famille — Melanchthon examine — Dernier assaut — Mélanchthon dit oui — Son caractère — Il se rend vers l'électeur — Il sollicite sa permission — Refus de l’Électeur — Tristesse de Mélanchthon — Luther pense comme lui — Il intervient auprès de l’Électeur — Agitation de l'Allemagne — Craintes bizarres des Allemands — Les arguments de l’Électeur — L’Électeur l'emporte — Lettre sévère à Melanchthon — Douleur de Mélanchthon — Appréhensions de Luther — Ne pas se mêler avec l’État — L’Électeur au roi — Mélanchthon à François 1ier Il ne renonce pas à la France — Son ardeur — Le roi reprend son projet — Opposition des catholiques — L’Électeur reçoit Du Bellay — Du Bellay devant l'assemblée — Son discours — Intercession en faveur des évangéliques — Les deux partis s’expliquent — La papauté — Transsubstantiation. Messe — Images. Libre arbitre. Purgatoire — Bonnes œuvres. Monastères — Célibat. Les deux espèces — La Sorbonne. La justification — La réforme de François 1ier — Intervention en faveur des opprimés — L’alliance politique — Les deux rôles de François 1ier — La communion des saints.

Pag. 522 à 568

 

8.18                      Chapitre 18 — L’évangile dans le Nord de l’Italie (1519 à 1536)

Flammes en Italie — Le libraire de Pavie — Les livres des réformateurs — Enthousiasme pour Luther — Alarmes du pape et des cardinaux — Venise — Roselli à Melanchthon — Plusieurs sources qui jaillissent — Un enfant né au pied des Alpes — Études et besoins spirituels de Curione — Il lit Luther et Zwingle — Il part pour l'Allemagne — Il est arrêté — Il est mis à Saint-Benignus — La châsse et la Bible — Curione pendant la peste — Les prédicateurs de la papauté — Attaque et défense — Curione mis en prison — Enchaîné — Il reconnaît sa prison — Il cherche un moyen de salut — Un singulier expédient — Il s’échappe — Il enseigne à Pavie — Renée de France — Mécènes et Dorcas — Résurrection du christianisme — Hôtes de la duchesse.

Pag. 569 à 598

 

8.19                      Chapitre 19 — L’évangile dans le centre de l’Italie (1520 à 1536)

Caractère d'Occhino — Il cherche le salut dans l'ascétisme — Un contraste — L'Écriture et son ministère — Grand concours de peuple — Sa prédication — Un enfant de Florence — L'ambition d'apprendre — Il étudie, il prêche — Aonio Paleario — Il passe de Rome à Sienne — Un poème sur l’immortalité — Paleario franchit le seuil — Sa femme et ses enfants — Amour de la campagne — Son ami Bellantes — Complot formé contre Paleario — Fauste Bellantes le lui annonce — Paleario demeure ferme — Sa femme. Les réformateurs — Douze accusateurs — Ils paraissent devant l'archevêque — Tout semble contre lui — Ses craintes — Il paraît devant le sénat — Oratio pro se ipso Les Allemands — Plaidoyer pour les Réformateurs — Les études sorties des ténèbres — Jésus-Christ. Paroles de martyr — Ses amis, sa femme — Son acquittement. Son départ — Les évangéliques de Bologne — Leur adresse à l’ambassadeur saxon — Saint Paul expliqué.

Pag 599 à 634

 

8.20                      Chapitre 20 — L’évangile à Naples et à Rome (1520 à 1536)

Alonso Valdès à Worms — Un dialogue de Valdès — Le châtiment de Dieu — Approbation et désapprobation — Mercure et Charon — Satire — Juan Valdès à Naples — Influence de Juan Valdès — Chiaja et le Pausilippe — Conversion de Pierre Martyr — Une prédication de Vermigli — Le purgatoire — Opposition — Un jeune chambellan converti — Calvin à Galeazzo Caraccioli — Femmes illustres à Chiaja — Les pensées de Chiaja — Occhino prêche à Naples — Les triumvirs — L’empereur arrive à Naples — Conversation entre Giulia et Valdès — La perfection. L’assurance da salut — Humilité. La voie royale — Méditations. Les prêcheurs de fables — Qualités et défauts de Valdès — Édit contre les luthériens — Carnesecchi — Il est secrétaire de Clément VII — Son entrevue avec Charles-Quint — Conversion de Carnesecchi — Diverses catégories — Un étudiant pauvre — Il n’estime que les trésors du ciel — Hôte de Giberto et de Caraffa — La foi de Flaminio — Il combat et aime Carnesecchi — Il se rapproche du catholicisme — L'oratoire du Divin amour — Ses membres — Un moine évangélique — Un sénateur vénitien — Influence de Contarini — Vocation étrange — accepte le cardinalat — Il maintient son indépendance — Point de vue de Contarini — L’aurore en Italie — Les deux camps — Espérances — Les temps de Rome — Gloire aux martyrs.

Pag. 635 à 686

 

Début du tome 5

 

9                        LIVRE VIII — L’Angleterre rompt avec Rome au milieu des agitations du peuple et des fautes du roi

9.1   Chapitre 1 — Une conspiration contre la réforme (Mars et Avril 1534)

Moment de crise — Le roi condamné à Rome — Deux jours trop tard — Les envoyés anglais et l’évêque de Paris — Mécompte des envoyés anglais — Livre de Henri contre le pape — Le peuple et le clergé contre le pape — Réaction de l’ultramontanisme — Une épileptique — Une scène dans une chapelle — Oracles et miracles — Entreprise politique — La nonne devant le roi — Ses partisans augmentent — Efforts pour gagner Thomas More — La conspiration se forme — Elle trouve de nouveaux alliés — La nonne et les conjurés sont saisis — Contrition de Thomas More — Condamnation des coupables — Mort de la fille du Kent.

Pag. 1 à 22

 

9.2   Chapitre 2 — Henri VIII sépare l’Angleterre de la papauté (Noël 1533 à Juin 1534)

Mesures du roi contre Catherine — Les moines et les prêtres renoncent au pape — Préparatifs de Charles-Quint contre Henri — Henri se prépare à lui résister — Les deux chefs du parti antiromain — L'orateur de la Réforme Le roi abolit l'autorité du pape — Les schérifs chargés de l'exécution — L’Église, un département de l’État — L’autorité dans l’Église — Forme que l’Église eût pu prendre — Systèmes divers.

Pag. 23 à 35

 

9.3   Chapitre 3 — Le danger commence pour la reine et pour Tyndale (1534 jusqu'à Août 1535)

Tyndale à Anvers traduit l’Ancien Testament — Sa charité et son zèle — Joye prétend corriger sa version — Belle protestation de Tyndale — Anne protége les amis de l’Évangile — Son message en faveur de Harman — Mécontentement du roi — Complot contre Tyndale — Embûches qu'on lui tend — Ruse — Essai de séduction — On a recours au gouvernement impérial — On entoure la maison de Tyndale — Le traître — Arrestation de Tyndale — Il est enfermé au château de Vilvorde — La vie des réformateurs, apologie de la Réforme.

Pag. 36 à 53

 

9.4   Chapitre 4 — Le roi-pontife contre les catholiques romains et contre la papauté (1534 et 1535)

Opposition de quelques prêtres — Restrictions mentales — Moines fanatiques, moines timides — Agitation de Thomas More — More et Fisher refusent le serment — Ils sont conduits à la Tour — Le serment demandé aux chartreux — Paul III veut ramener l’Angleterre — Henri repousse la papauté — Bills stricts sur sa primauté — Le roi n’est pas chef de l’Église.

Pag. 54 à 65

 

9.5   Chapitre 5 — Lumière des deux côtés (1534 et 1535)

Franchise et misère de Thomas More — Mêlée en Angleterre — Caractère de Cranmer — Œuvre de Cranmer — La Bible sera traduite en anglais — Joie de Cranmer — La traduction par les évêques échoue — Prédicateurs papistes et séditieux — Le roi ordonne aux chartreux le rejet du pape — Les chartreux se décident à mourir — Menaces de révolte — Incompatibilité de la papauté et de la liberté — Les chartreux sont condamnés — Supplice des trois prieurs des chartreux — Henri frappe à droite et à gauche.

Pag. 66 à 81

 

9.6   Chapitre 6 — Belles fins de Fisher et de Thomas More (Mai à Septembre 1535)

Fisher proclamé cardinal à Rome — Fisher condamné à mort à Londres —Sa piété dans ses dernières heures — Sa mort chrétienne — More devant la cour du banc du roi —Il est condamné à mort — Il est ramené à la Tour — Sa rencontre avec sa fille — Émotion générale — Macérations de More — Le matin du 6 juillet — Ses dernières paroles — Sa mort — Sensation produite par ces deux morts — Effet de ces morts sur le continent — Bulle fanatique contre Henri VIII — Henri se fait justifier à Rome — Excuses non valables.

Pag. 82 à 100

 

9.7   Chapitre 7 — La visite, les scandales et la suppression des monastères (Septembre 1535 à 1536)

La cuisine des moines — Dégoût des couvents — Conseil de Cranmer au roi — Des enfants de ténèbres pris dans un piège — Visite générale décrétée — Les laïques reparaissent — Les commissaires — Les universités — Cranmer sur Rome — La visite commence — Corruption des mœurs dans les couvents — Ruine morale de l'abbaye de Langdon — Vols, débauches et impostures — Le vase obscur ou transparent — Le crucifix de Boxley. Cruautés — Les commissaires assiégés à Norton — Les couvents de femmes — Apologistes et détracteurs — On accorde la liberté à plusieurs moines — Rapport des commissaires au conseil — Le conseil délibère — Effet du rapport sur le parlement — Trois cent soixante-seize couvents abolis — Les vraies maisons religieuses — Latimer et Cranmer — Avidité des seigneurs — Mauvais emploi des biens des couvents — Témoignages des moines — La mesure s'accomplit — Tristesse et désespoir — Nouvelles institutions — Prospérité de la nation — Développements sociaux et politiques — Transformation de la société.

Pag. 101 à 135

 

9.8   Chapitre 8 — Union de l’Église d’Angleterre avec les protestants de l’Allemagne (1534 à 1535)

Henri VIII accueilli de Mélanchton — Mélanchton le repousse — L’électeur et Luther disposés pour Henri —Les erreurs de l'intolérance — Nouvelle ambassade anglaise — L’alliance est signée — Cranmer sauve Marie — Conférence avec Catherine — Décision, ascétisme, maladie de Catherine — Préparatifs de Charles contre l'Angleterre — Testament, adieux, mort de Catherine — Sentiment d'Anne Boleyn à sa mort — L’Angleterre et l’Allemagne cherchent à s’unir — Discussion théologique à Wittemberg — Luther cédera-t-il quelque chose ? — Un maître et des esclaves à la cour d'Angleterre.

Pag. 136 à 152

 

9.9   Chapitre 9 — La reine Anne est accusée (1535 à Mai 1536)

Erreur sur le commencement de la Réforme — Vertus et œuvres d’Anne Boleyn — Ses rapports avec Cranmer et Latimer — Avec Tyndale — Avec Parker — Chrétien caractère de Parker — Caractère d’Anne Boleyn — La vérité sur Anne Boleyn — Ses ennemis — Henri remarque Jeanne Seymour — Manières de la reine Anne — Son angoisse, son fils mort-né — Sa tristesse et ses inquiétudes — Zèle d’Anne pour la Réforme — Mécontentement des ultramontains — Les dangers d’Anne se multiplient — Sa sollicitude pour sa fille — Premier et second chefs d’accusation — Troisième et quatrième chefs d’accusation — Caractère de Henri VIII — Commission d'enquête — Brereton et Smeton arrêtés — Le tournoi de Greenwich — Le roi fait un éclat — Anne devant Norfolk et le conseil — Anne à la Tour — Sa piété, son innocence — Sa douleur — Position critique de Cranmer — Sa lettre au roi — Faux ménagements de Cranmer — Dure surveillance imposée à la reine — Paix et agitation dans son âme — Transport extraordinaire.

Pag. 153 à 188

 

9.10                      Chapitre 10 — La reine Anne pardonne à ses ennemis et subit la mort (Mai 1536)

Le juge reconnaît l’innocence d’Anne —Ses ennemis et son renoncement au monde — Dignité de sa réponse — Lettre d’Anne au roi — Effet produit sur Henri — Déclaration de Northumberland — Les jurés — Condamnation de Norris — La reine et son frère devant leurs pairs — Dignité et sérénité d’Anne — Effet produit dans la cité — Sentence de condamnation — Discours d’Anne aux pairs — Condamnation de lord Rocheford — Les quatre seigneurs décapités — Henri annule son mariage avec Anne — Joie et espérance du pape — Anne se reproche une faute — Elle demande le pardon de Marie — Communion d’Anne et miracles des prêtres — Dernier message d’Anne à Henri — Préparatifs dans le préau de la Tour — Un noble pardon — Émotion produite par cet acte chrétien — Mort d’Anne — Sa mémoire — Partie de chasse du roi — Henri épouse Jeanne Seymour — Effet de la mort d’Anne sur le continent — Vint-elle de Rome?

Pag. 189 à 220

 

9.11                      Chapitre 11 — Mouvements de réforme après la mort de la reine Anne, et réaction catholique et scolastique (Été 1536)

Le pape veut s'unir avec l'Angleterre — Deux hommes dans Henri VIII — Pole veut écrire au roi — Les prêtres sont pères, les rois fils — Henri règne en Turc — Pole a l'ordre de maudire Henri — Sentiment du roi — Marie paye cher sa réconciliation avec le roi — Ratification du parlement — Ordre de renoncer au pape — Paroles des mondains et paroles des chrétiens — Assemblée ou convocation du clergé — Discours réformateur de Latimer — Louveteaux dans la convocation — Nécessité de la Réforme — L'élément laïque reparaît — Le clergé dénonce soixante-sept mauvais dogmes — Le prolocuteur à la chambre des évêques — Les deux armées en présence — Un Écossais à la convocation — L'essentiel selon Cranmer — Fox exalte la Réformation — La Parole de Dieu source de la vie — Alésius est exclu — Nécessité de remplacer la convocation.

Pag. 211 à 246

 

9.12                      Chapitre 12 — Mouvement de catholicisme scolastique, inauguré par le roi, et réaction évangélique (Automne 1536)

Henri prend le rôle d'un pape — Dogmes du nouveau chef de l'Église — Baptême, présence réelle, etc. — Images, invocation des saints, rites — Opinions diverses — On signe, le roi le veut — Moyen de Cranmer pour prévenir le mal — Cromwell vice-gérant — Bible de Coverdale — Réaction évangélique — Divers témoignages — Persécutions — Les bases de la foi.

Pag. 247 à 259

 

9.13                      Chapitre 13 — Insurrection du Nord de l’Angleterre pour rétablir la papauté et anéantir la Réformation (Octobre 1536)

Agitation dans les comtés du nord — Fermentation dans les campagnes — Émeute en Lincolnshire — Vingt mille hommes en révolte — Menaces du roi — Le pèlerinage de grâce — Discours de Latimer et d'Aske Les nobles Northumberland — Effroi de Henri et de Londres — Bassesse des insurgés — Le héraut du roi devant les chefs rebelles — L’armée rebelle marche sur Londres — Proclamation royale — Conditions des rebelles — Ils se dispersent — Révoltes et répressions postérieures.

Pag. 260 à 275

 

9.14                      Chapitre 14 — La mort du grand réformateur de l’Angleterre (De 1535 à Octobre 1536)

Tyndale à Vilvorde Ses travaux — Rogers devient son aide — Le legs de Tyndale La Bible va paraître Une lumière qui luit devant les hommes — On intercède près du roi pour Tyndale — Activité de Poyntz pour le sauver — Poyntz poursuivi par Philips — Fermeté de Tyndale — Tout se réunit contre Tyndale — Son grand délit — Paroles de Tyndale — Tyndale dégradé — Il est conduit au supplice — Il meurt en priant pour le roi — Demande de répandre la Bible entière — Le roi l'accorde — Conséquences de cet acte — Comment la Bible est reçue — Puissance intérieure de l'Écriture.

Pag. 276 à 296

 

10                  LIVRE IX — Réformation de Genève par le ministère de Farel et arrivée de Calvin dans cette ville après son séjour en Italie.

10.1                      Chapitre 1 — Progrès, luttes et martyrs de la Réforme dans Genève (Janvier à Juin 1535)

La liberté est-elle un bien? — Les Suisses abandonnent Genève — Les magistrats élus sont amis de la Réforme — Le parti réformé s'accroît — Un moine offre de prêcher l’Évangile — Opposition à Saint-Germain — Le conseil veut que le moine prêche — Émeute dans l’église — La communion de Pâques — Un chevalier de Rhodes prêche l'Évangile — Les brigands de Peney — Cruel supplice de Gaudet — Constance du martyr. — Les Genevois attaquent le château — Retraite et courage.

Pag. 299 à 314

 

10.2                      Chapitre 2 — Empoisonnement des réformateurs et conversion du chef des franciscains (Printemps 1535)

Antoina — Les prêtres la gagnent — Antoina prépare le poison — L’empoisonnement — Antoina en fuite et ramenée — Impression dans Genève — Condamnation et exaltation de la vénéfique — Conséquences du crime — Deux affranchissements nécessaires — Conversion du supérieur des Franciscains — Il prêche pendant tout le carême — Que les chartes de l’Église prononcent — Le gardien demande une conférence publique.

Pag. 315 à 328

 

10.3                      Chapitre 3 — La dispute publique se prépare dans Genève (D'Avril à la Pentecôte 1535)

Cinq thèses positives, cinq thèses négatives — Le conseil autorise Bernard à les soutenir — La publicité établie par la Réforme — Le catholicisme répond par une procession — Les nonnes montrent seules du courage — On invite des docteurs célèbres — Un vaniteux docteur — Ses motifs pour venir à Genève — Conversation entre Farel et Caroli — Farel le reprend — Rôle du magistrat dans la dispute — Commissaires appartenant aux deux partis.

Pag. 329 à 341

 

10.4                      Chapitre 4 — La grande dispute publique sur les fondements de la foi évangélique (Juin 1535)

Lutte du chef franciscain et du chef dominicain — Les thèses envoyées à Furbity — Caroli reconnaît la nécessité de la grâce — Caroli invite Furbity à la dispute — Caroli reste court quant à la messe — Il se remet et parle avec éloquence — Viret, Caroli, Farel — La victoire reste à la Réforme.

Pag. 342 à 350

 

10.5                      Chapitre 5 — Triomphe de la Parole de Dieu écrite ou prêchée (Juin à Août 1535)

Première Bible de la Réforme — L’imprimeur et l’impression — Appel d’Olivétan à l’Église —Conversions après la dispute — Délais des conseils — Grande misère dans Genève — Les réformés demandent la libre prédication — Farel prêche à la Madeleine — Le conseil le lui défend — Farel prêche dans diverses églises — La cathédrale de Saint-Pierre — Le faux culte et le vrai — Prédication de Farel à Saint-Pierre —Deux systèmes quant à l’État.

Pag. 351 à 365

 

10.6                      Chapitre 6 — Les images et la messe sont abolies (8, 9, 10 et 11 Août 1535)

Chants des chanoines — Jeux des enfants dans Saint-Pierre — Destruction des images —  Ce qu'il faut en penser — L’hostie — Découvertes des huguenots — Indignation des Genevois — Trois compagnies marchent contre les idoles — Les fraudes de Saint-Gervais — Les miracles de Saint-Dominique — Réprimande de Farel — La Réforme s’affirme — Douleur des prêtres — Fermeté des réformés — Farel devant le grand conseil — Suppression de la messe — Les prêtres ne sont pas l’Église — Tristesse et murmures — Au lieu des rites, Jésus-Christ — Le 10 août 1535.

Pag. 366 à 384

 

10.7                      Chapitre 7 — Prêtres, moines, nonnes et vicaire général s’en vont (Août à Décembre 1535)

Les moines appelés restent muets — Les prêtres refusent avec hauteur de parler — Fuite des adhérents du pape — Qui payera les frais de la guerre? — L’abolition de la messe annoncée au pape — Farel prêche aux nonnes — Comment elles le reçoivent — Conversion d’une nonne — Claudine et Blaisine veulent éclairer les sœurs — Départ des nonnes — Leur voyage et arrivée à Annecy — Désordres et fuite du vicaire général — Opprobre des prêtres, zèle de quelques-uns — Établissement d’un hôpital général — Établissement des écoles — Les prêtres appelés à défendre leur foi — Le catholicisme romain finit — La doctrine de Christ est prêchée.

Pag. 385 à 403

 

10.8                      Chapitre 8 — Un énergique genevois appelle la Suisse au secours de Genève et de la Réformation (Septembre et Octobre 1535)

On se prépare à prendre Genève — Projets de l’Empereur — Épouvante et refuge — Berne est travaillée en sens divers — Noble réponse des Genevois au duc — Discorde entre deux chefs — De la Maisonneuve capitaine-général — Les dangers augmentent — Savoye se tourne vers le Jura — Wildermuth promet son secours — Ehrard et l'héroïne de Nidau — Des Neuchâtelois répondent à l'appel — Le gouverneur s'oppose — La troupe auxiliaire se forme — Les Neuchâtelois hésitent — Lutte et prière — La troupe réduite de moitié.

Pag. 404 à 421

 

10.9                      Chapitre 9 — La guerre ou la bataille de Gingins (11 et 12 Octobre 1535)

La bande monte sur les hauteurs du Jura — Neige, fatigue, famine, courage — La troupe à Saint-Cergues — Trois jeunes hommes se présentent à elle — Savoye part pour Coppet — Les Suisses descendent du Jura — Trois à quatre mille hommes les attendent — encontre des deux chefs opposés — La bataille commence — Beaucoup de nobles et de prêtres tombent morts — Mort de cent prêtres — Mangerot paraît — Second combat — Le chant de Gingins — Une troisième attaque se prépare.

Pag. 422 à 436

 

10.10                 Chapitre 10 — La diplomatie ou le château de Coppet (12 Octobre 1535)

La guerre et la diplomatie — Hommes d’État au château de Coppet — De Lullin, les Bernois et Savoye — Les Bernois adoucissent le gouverneur — Le gouverneur traîne les Bernois — Départ de Coppet — Le gouverneur voit son armée en fuite — Les ambassadeurs arrêtent les Suisses — La nouvelle du combat arrive à Genève — Baudichon part avec cinq cents hommes — Effroi des Savoyards fugitifs — Les Bernois ordonnent aux braves de se retirer — Les Suisses hésitent et pourtant cèdent — Les Bernois faits prisonniers. — L’approche de de la Maisonneuve trouble Coppet — Ruse des diplomates du château — Trois délégués genevois vont au château — Ils sont saisis et enfermés à Chillon — De la Maisonneuve se laisse tromper — Les Suisses de même — Indignation à Genève — Les Genevois prennent trois otages.

Pag. 437 à 459

 

10.11                 Chapitre 11 — Mouvements pour l’attaque et la défense de Genève. Foi et héroïsme. (Du commencement de Novembre 1535 à la fin de Janvier 1536)

Genève cernée — Combat et prière — Le secours vient de la France — Genève bat monnaie — Berne va plaider pour Genève dans Aoste — Conférence à la cité d’Aoste — Les Genevois refusent une trêve — Succès de de la Maisonneuve à Berne — Les auxiliaires français battus dans le Jura — Exhortation de Farel au conseil — François 1ier veut devenir protecteur de Genève — Attaque du 3 janvier — Défense héroïque de la tour de Notre-Dame — Quel est le vrai remède — La guerre de Cologny.

Pag. 460 à 474

 

10.12                 Chapitre 12 — Les dangers suprêmes (Janvier et Février 1536)

Medici châtelain de Musso — Il reçoit charge de détruire Genève — Berne se décide à secourir Genève — Naegueli prépare l'armée — Le réformateur Haller la bénit — Marche et chants de l'armée — Misère à Genève — Prise de Versoix par Genève — Changements dans la politique européenne — Combinaisons des princes — L’évêque de Lausanne veut s'opposer aux Suisses — Medici et Naegueli en présence — Le cœur manque à Medici — Pourquoi? — Il s'embarque — Débâcle générale — Puissance de la force morale — Les seigneurs du pays ne s'arment pas — Ménager le peuple, abattre les châteaux — François et Marguerite de Gingins — Le vicaire général de Gingins caché à Divonne — Naegueli partage son armée en trois corps — Entrée des Suisses dans Genève — Leurs chants — Les Genevois donnent à Dieu la gloire.

Pag. 475 à 499

 

10.13                 Chapitre 13 — Ruine des châteaux, joie de Genève, délivrance de Bonivard (De Février à la fin de Mars 1536)

Entrevue entre Berne et Genève — Les châteaux sont brûlés — Cercle de feu — Destruction de Peney — Esprit de paix dans Genève — Élection des syndics — L’armée s'avance — L’armée délibère — Les Français en Savoie — Ils s’emparent des États du duc — Le duc tombe et Genève s’élève — Prétentions des Bernois, fermeté des Genevois — Conquête de Vaud — Bonivard à Chillon — Genève et Berne veulent le délivrer — Ils canonnent Chillon — La garnison se sauve, Chillon se rend — Délivrance de Bonivard — Un autel de l’Évangile et de la liberté.

Pag. 500 à 515

 

10.14                 Chapitre 14 — Le peuple de Genève veut vivre selon l’Évangile (Mars à Juin 1536)

La ville et la campagne sont évangélisées — Le conseil se fait évêque. L’État et l’Église — Difficultés — Un mois accordé aux prêtres — Furbity délivré — Les mœurs à Genève — Une raison de l’opposition aux ministres — Raisons de Farel pour demander la foi — Le peuple et non les chefs seulement — Dangers de l’appel à l’ensemble des citoyens — Le dimanche 21 mai — La grande question posée devant le peuple — Un boulevard contre le pape — L’inscription de la Réformation — Les Genevois fugitifs rentrent — Tolérance — Transformation — Pâques — Point de bons ministres. — Où est l’élu de Dieu.

Pag. 516 à 536

 

10.15                 Chapitre 15 — Calvin à Ferrare (Hiver et Printemps)

Deux Français arrivent à Ferrare — Renée les reçoit avec joie — Conversation de Renée et de Calvin — Ne décliner ni de çà, ni de là — Longs rapports de Renée et de Calvin — La comtesse de Marennes — Réunions dans la chapelle de la cour — Auditeurs de Calvin — Anne de Beauregard — Soubise — Son zèle — Bevilacqua, le Titien — La Parole étouffée par le monde — Maître François — Calvin communique au chapelain l’InstitutionLa messe — Hélène — Agitation du chapelain — Calvin à la duchesse sur le chapelain — Calvin justifie l’Allemagne — Calvin écrit à Duchemin — Se dépêtrer de l'Égypte — Roussel devient évêque — Calvin lui écrit — Appel de Calvin à Roussel — Ce qu'il montre dans ces lettres — Influence en Italie — Danger.

Pag. 537 à 564

 

10.16                 Chapitre 16 — Fuite de Calvin (Printemps de 1536)

Les Français doivent quitter Ferrare — Calvin saisi — On le délivre — Qui? — Sa fuite — Sa route — La cité d’Aoste — Opposition à l’Évangile — Zèle de l’évêque Gazzini — Assemblée des États — Calvin était-il alors à Aoste ? — Deux fois à Aoste ? — La ferme de Calvin — Le pont et la fenêtre de Calvin — Le monument d’Aoste — Calvin à Noyon — La passion de Calvin.

Pag. 565 à 582

 

10.17                 Chapitre 17 — Arrivée de Calvin à Genève (Été 1536)

Un voyageur arrive à Genève — Farel et Calvin — Farel veut le fixer à Genève —  Objections de Calvin — Ardeur de Farel — Imprécation — Le coup de foudre — Le grand souvenir — Voyage à Bâle — Retour — La vocation de Calvin — Un faux pas — Une excuse — Le règne de la conscience — Plutôt périr que céder — Calvin discerne l’erreur — L’Église une et vivante se forme — Arrêté du conseil.

Pag. 583 à 600

 

Début du tome 6

 

11                  LIVRE X — La Réformation en Écosse

11.1                      Chapitre 1 — Préparation de la Réforme (Du second siècle à l’an 1522)

La religion est la clef de l'histoire — L'esprit divin produit partout la même vie — Trois impulsions successives : les culdees, Wicleff, Jean Huss — Lutte entre la royauté et la noblesse — John Campbell, laird of Cernock — Il est accusé d’hérésie — Il est acquitté par le roi — Bataille de Flodden — Mort de Jacques IV — L’élection d’un évêque en Écosse — Alésius — Patrick Hamilton — John Knox — Troubles durant la minorité du roi — Le jeune Hamilton à l'université de Paris — Il y connaît la Réformation de Luther.

Pag. 1 à 21

 

11.2                      Chapitre 2 — Le mouvement de la Réforme commence (1522 à Avril 1527)

John Mayor professe à Glascow — Patrick Hamilton à l’université de Saint-André — Les livres de Luther sont apportés en Écosse — Le parlement les interdit — Caractère du jeune roi — Jacques V est déclaré majeur — Le roi se jette entre les bras des prêtres — Le parti clérical est vaincu — Le Nouveau Testament de Tyndale est répandu — Patrick Hamilton prêche les doctrines évangéliques — L'archevêque Beaton regagne son influence — Hamilton est déclaré hérétique — Il est cité devant l’archevêque — Il s'enfuit sur le continent.

Pag. 22 à 36

 

11.3                      Chapitre 3 — Hamilton se prépare en Allemagne à la réformation de l’Écosse (Printemps, été, automne 1527)

Hamilton se rend à Marbourg — Il y rencontre Lambert d’Avignon — L’université de Marbourg — La science et la foi —Hamilton étudie les Écritures — Pourquoi il n'alla pas à Wittemberg — Maladie de Luther — La peste à Wittemberg — Hamilton soutient des thèses à Marbourg — Les thèses d’Hamilton — L’attaque et la défense — Nouvelles thèses d’Hamilton — Elles contiennent la moelle de la théologie — Hamilton retourne en Écosse.

Pag. 37 à 51

 

11.4                      Chapitre 4 — Évangélisation, tribulations et succès d’Hamilton en Écosse (Fin de 1527 à la fin de février 1528)

Le Nouveau Testament est interdit — Le zèle d’Hamilton — Il fait recevoir l’Évangile par tous les siens — Il prêche aux environs de Kincavil — De grandes foules accourent l’entendre — Il se marie — Les prêtres conspirent sa perte — L’archevêque l’appelle à Saint-André — Son zèle redouble — Les prêtres lui tendent des pièges — Il dispute contre Alésius — Il le convertit à la vérité — Alexandre Campbell trahit Hamilton — On décide la mort d’Hamilton — On éloigne le roi — Sir James Hamilton marche au secours de son frère — L’archevêque arme pour repousser l’attaque.

Pag. 52 à 69

 

11.5                      Chapitre 5 — Comparution, condamnation, martyre (Fin de février, 1 mars 1528)

Hamilton parait devant le conseil épiscopal — Ses hérésies — Sa réponse — André Duncan tente de le délivrer — Hamilton est enfermé au château — La cour inquisitoriale — Hamilton devant ses juges — Débats — Outrages — La sentence — On prépare le supplice — Hamilton au pied du bûcher — Il est lié sur le bûcher — Campbell le tourmente et l'outrage — Sa famille et sa patrie — Le supplice dure six heures — Les deux Hamilton.

Pag. 70 à 87

 

11.6                      Chapitre 6 — Alésius (Fin février 1528 à la fin de 1531)

Les Couronnes des Martyrs Sentiments divers suscités par le martyr — Le roi échappe à ses gardiens — Jacques V saisit les rênes de l’État — Les prêtres triomphent — Alésius affermi par la mort d’Hamilton — Il prêche devant le synode provincial — II est jeté dans un cachot — Le roi ordonne de le délivrer — Ruse du prieur Hepburn — Alésius est plongé dans un cachot plus infect — Le prieur complote sa mort — Les chanoines le font évader — Sa fuite nocturne — Le prieur le poursuit — Il se rend en Allemagne.

Pag. 88 à 105

 

11.7                      Chapitre 7 — Les confesseurs de l’Évangile et les martyrs se multiplient en Écosse (Fin 1531 à 1534)

Les nobles complotent contre les prêtres — Ils se concertent avec Henri VIII — Intrigues du parti romain — Alexandre Seaton, confesseur du roi — Sa hardiesse — Il s'enfuit en Angleterre — Alésius écrit au roi — Réponse de Cochlée — Henri Forrest — Sa dégradation — Son supplice — David Straiton de Lauriston — Sa conversion — Son jugement — Son martyre — Procès de Catherine Hamilton — Les évangéliques fuient l’Écosse.

Pag. 106 à 123

 

11.8                      Chapitre 8 — Le roi d’Écosse se sépare de l’Angleterre et s’unit à la France et aux Guises (1534 à 1539)

Henri VIII recherche l’alliance de Jacques V — Il échoue — Nouvelles tentatives de Henri VIII — Thomas Forret — Sa fidélité — Son entretien avec l’évêque de Dunkeld — Mécontentement du peuple — Négociations à Rome — Jacques V épouse Madeleine de Valois — La jeune reine meurt — Second mariage du roi avec Marie de Lorraine.

Pag. 124 à 136

 

11.9                      Chapitre 9 — David Beaton établit son influence. La persécution se ranime (1539)

Le cardinal David Beaton — Il prend un plein empire sur le roi — Guerre aux riches — La rançon de Balkerley — Nombreux emprisonnements — Henri VIII surveille l’Écosse — Le drame audacieux de Killon — procès de Killon et de Thomas Forret — Leur supplice — Buchanan en prison — II s’échappe — Kennedy et Jérôme Russel — Leur emprisonnement — Leur jugement — Leur courage — Leur martyre.

Pag. 137 à 153

 

11.10                 Chapitre 10 — Tergiversations du roi Jacques V — Négociations avec Henri VIII — Elles échouent (1540 à Janvier 1542)

Nouvelles dispositions du roi d'Écosse — Il censure les évêques — Habileté du cardinal — Colloques d’évêques à Saint-André — Le roi se retourne du côté de Rome — Naissance de son fils — Naissance d'un second fils — Ses remords — Un songe — Mort de ses deux fils — Nouvelles tentatives de Henri VIII — Projet d'entrevue à York — Le roi d’Angleterre se rend à York — Efforts des évêques pour empêcher l’entrevue — Jacques V manque au rendez-vous.

Pag. 154 à 169

 

11.11                 Chapitre 11 — Guerre entre l’Angleterre et l’Écosse — Mort de Jacques V (1542)

Colère de Henri VIII — Escarmouches — Craintes de Jacques V — Henri VIII aspire à la couronne d’Écosse — Norfolk envahit l’Écosse — L’armée écossaise refuse de marcher — Les évêques dressent une liste de proscription — Ils font alliance avec le roi — Ils lèvent une nouvelle armée — Olivier Synclair nommé chef de l'armée — Honteuse déroute — Anxiété de Jacques V — Son abattement — Son désespoir — Naissance de Marie Stuart — Mort du roi — Il meurt d’un cœur brisé.

Pag. 170 à 187

 

11.12                 Chapitre 12 — Régence du comte d’Arran — Emprisonnement de Beaton — Traité de paix avec l’Angleterre (1542-Mars 1543)

Ambition de Beaton — Un faux testament du roi —  Assemblée de la noblesse — Le comte d'Arran est proclamé régent — Le régent s’entoure d’hommes évangéliques — Les deux chapelains — Projets de Henri VIII — Négociations — Arrestation du cardinal — Effet produit par cet acte énergique — Le clergé met l’Écosse en interdit — Parlement d’Édimbourg — Les saintes Écritures en langue vulgaire —  Débats à leur sujet — La liberté des Écritures — Joie publique — Traité avec l’Angleterre — Il est solennellement confirmé.

Pag. 188 à 206

 

11.13                 Chapitre 13 — Beaton sort de prison et s’empare du pouvoir — Le traité est rompu — Nouvelles persécutions (Mars 1543-été de 1544)

Le parti ultramontain — L’abbé de Paisley, frère naturel du régent — Le cardinal est mis en liberté — Ses intrigues — Outrages contre l'ambassadeur anglais — Le régent refuse de livrer les otages — Rassemblements armés — Faiblesse du régent — Il abjure aux pieds du cardinal — Couronnement de Marie Stuart — Henri VIII déclare la guerre à l’Écosse — Le comte de Lennox — Le cardinal triomphe — William Anderson, Hellen Stirke, James Raveleson et Robert Lamb — Ils sont condamnés à mort — On intercède en vain pour eux — Mort touchante d’Hellen Stirke — La flotte anglaise aborde à Leith — L’armée anglaise débarque — Édimbourg est pris et pillé — Henri ajourne ses plans.

Pag. 207 à 230

 

11.14                 Chapitre 14 — Wishart — Son ministère et son martyre (été de 1544-Mars 1546)

Wishart prêche à Dundee — On lui ferme les églises — Il prêche en plein air — La peste le ramène à Dundee — Un prêtre tente de l’assassiner — On lui tend des piéges — Il annonce sa mort prochaine — Knox s’attache à Wishart — Wishart se rapproche d’Édimbourg — Son zèle redouble — Ses amis l’abandonnent — Sa dernière prédication — Il est arrêté — Il est livré au cardinal — Le régent s’oppose à son jugement — Le cardinal passe outre — La cour ecclésiastique — L’accusateur Lander — Outrages — Calomnies — Condamnation — Le sacrement est refusé au condamné — Une vraie cène — Wishart parle au peuple — Wishart, à son tour, prononce une sentence — Son corps est réduit en cendres.

Pag. 231 à 257

 

11.15                 Chapitre 15 — Soulèvement contre Beaton — Sa mort (Mars à Mai 1546)

Le cardinal triomphe — Ses ennemis conspirent sa mort — Ils se rassemblent à Saint-André — Ils s’emparent du château — Ils chassent les serviteurs du cardinal — Ils le mettent à mort — La sentence de Wishart — Les conjurés sont assiégés dans le château — Ils capitulent — Pourquoi la Réforme triompha en Écosse — Deux rois et deux royaumes — Prêtre et pasteur.

Pag. 258 à 271

 

 

12                  LIVRE XI — Calvin et les principes de sa réforme

12.1                      Chapitre 1 — Calvin à Genève et dans le pays de Vaud (1536)

Genève préparée pour son rôle — Calvin — Il cherche la retraite — Lecteur de la sainte Écriture — L’enseignement de Calvin — Il n’est pas l’auteur de la discipline — La discipline appliquée avant Calvin — La doctrine de Jésus-Christ est l’âme de l’Église — Calvin et les huguenots — Le Conseil de Genève retient le jeune étranger — Son nom n’est pas même prononcé — L’Évangile dans le pays de Vaud — Viret à Lausanne — Les images — Deux messes par semaine — On annonce une grande dispute — L’empereur l’interdit — Le Conseil de Berne la convoque — Indécision des bourgeois de Lausanne.

Pag. 275 à 294

 

12.2                      Chapitre 2 — La dispute de Lausanne (Octobre 1536)

Les tenants des deux partis — Les préparatifs des deux partis — Les dix thèses de Farel — Discours de Farel — Ouverture de la dispute — Protestation des chanoines — Réponse de Farel — Le docteur Blancherose — Le vicaire Drogy — La justification par la foi — L’Église et l’Écriture — Caroli — La présence réelle — Le témoignage des Pères — Calvin — Il expose la doctrine des Pères — Le corps mortel et le corps glorifié de Christ — Le corps et le sang — La présence spirituelle de Christ — Conversion de Jean Tandy — Il dépose son habit de moine — Les dernières thèses — La trinité du docteur Blancherose — Le carême — L’ignorance des prêtres — Calvin et Hildebrand — Farel prononce le discours de clôture — Jésus-Christ et non le pape — Le salut n’est pas dans les choses extérieures — Appel aux prêtres — Adresse aux seigneurs de Berne.

Pag. 295 à 326

 

12.3                      Chapitre 3 — La Réforme s’étend dans le pays de Vaud (Fin 1536)

Réforme morale à Lausanne — Les images — Effroi des chanoines — Berne ordonne d'ôter les images — Succès de la dispute de Lausanne — La Réforme édictée à Lausanne — Caroli, premier pasteur — La Réforme à Vevey — La Réforme à Lutry — Farel cherche des ministres évangéliques — Les ministres du pays de Vaud — La formule des seigneurs de Berne — Épreuves de Farel — Ministres indignes — Édit de Réformation — Les prêtres et les moines quittent le pays — Conférence à Genève.

Pag. 327 à 344

 

12.4                      Chapitre 4 — La Réforme à Genève — Formulaire de foi et de discipline (Fin 1536-1537)

La liberté et l’autorité — Calvin nommé pasteur à Genève — Les individus et la société chrétienne — Analyse et synthèse — Les huguenots se divisent — Catéchisme et confession de foi — Le véritable esprit de Calvin — Diversité des opinions religieuses — Besoin d’unité — La confession de foi présentée au Conseil — Caractères de cette confession — Calvin en est bien l'auteur — La fréquente communion — La discipline d'excommunication — Le droit commencement d'une Église intervention des laïques — Règlements divers — Les Conseils approuvent la discipline — Le syndic Porral — La confession distribuée aux citoyens — Chaque citoyen doit l’accepter — Le peuple convoqué à Saint-Pierre — Il jure la confession — Plusieurs refusent le serment — Les trois pasteurs de Genève — Les écoles — Activité des réformateurs — Discipline — Description de Genève.

Pag. 345 à 374

 

12.5                      Chapitre 5 — Calvin lutte avec des docteurs étrangers, il est accusé d’arianisme (Janvier à Juin 1537)

Les spirituels arrivent à Genève — Leur système — Dispute publique — Les spirituels expulsés — Caroli — Son ambition et ses mœurs — Les prières pour les morts — Scolastique Consistoire de Lausanne — Calvin accusé d’arianisme — Une justification est nécessaire — Réponse de Calvin — Ce qu’il dit de la Trinité — Caroli accuse Farel et Viret — On décide la convocation d’un synode — Émoi de Farel — Synode à Lausanne — Nouveau débat sur la Trinité — Caroli démasqué par Calvin , — La divinité du Christ — Calvin rejette la tyrannie des symboles — Symbole dit d’Athanase — Le synode condamne Caroli — Appel à Berne — Agitation des esprits — Caron accusé — Caroli condamné — Il s’enfuit en France.

Pag. 375 à 403

 

12.6                      Chapitre 6 — Calvin au synode de Berne (Septembre 1537)

Dispute sur la cène — La doctrine de Zwingle à Berne — La doctrine de Luther y pénètre — Paix plâtrée — Synode de septembre — Vues de Bucer — Attaques de Mégander — La discorde s’accroît — Intervention de Calvin — Il offre une formule de concorde — Il apaise le tumulte.

Pag. 403 à 415

 

12.7                      Chapitre 7 — Genève — La confession de foi jurée à Saint-Pierre (Fin 1537)

Divers actes de discipline — Les partis dans Genève — Les huguenots se divisent — La contrainte en matière de foi — Serment exigé à la confession — Nombreux opposants — Arrêté de bannissement — Puissance des mécontents — Imprudence des députés bernois — Le Conseil général — Discours des syndics — Les chefs des opposants se taisent — Les syndics violemment attaqués — Discussion turbulente — Plaintes confuses — L’opposition grandit — Les réformateurs se justifient — Berne même les accuse — Ils se justifient à Berne — Pleine justice leur est rendue.

Pag. 416 à 436

 

12.8                      Chapitre 8 — Troubles dans Genève (Commencement de 1538)

Agitation — La cène — Ce qu’est l’Église — Les communiants et les auditeurs — La cène accessible à tous — Désordres — Louis du Tillet — Il retourne à l’Église de Rome — Les partis en présence. Menaces — Pas de liberté sans religion — Élection des nouveaux syndics — Ils sont tous hostiles à Calvin — Ils se montrent d’abord modérés — L’esprit de parti les entraîne — Ils excluent les évangéliques des Conseils — Ils censurent les ministres — Les réformateurs résistent — Je ne puis autrement.

Pag. 437 à 456

 

12.9                      Chapitre 9 — Luttes à Berne — Synode de Lausanne (Janvier 1538)

Mégander est banni de Berne — Remontrances des pasteurs campagnards — Apaisement — Calvin déplore l’exil de Mégander — Hostilité de Kunz contre Calvin — Rapports de l’Église et de l’État — Usages divers à Genève et à Berne — Synode à Lausanne — Une étrange condition — Calvin et Farel n’assistent pas au synode — Le synode adopte les usages de Berne — Conférence sans résultat — Lettres des seigneurs de Berne à Calvin et Farel et au Conseil de Genève.

Pag. 457 à 469

 

12.10                 Chapitre 10 — La contre-Réformation l’emporte — Calvin et Farel refusent de donner la cène — La chaire leur est interdite (Mars et Avril 1538)

La chaire interdite à Courault — Le Conseil adopte les usages de Berne — Résistance de Calvin — Désordres dans la rue — Indignation de Courault — Il prêche à Saint-Pierre — II est conduit en prison — Les réformateurs demandent son élargissement — Refus du Conseil — Vives plaintes — La chaire interdite à Calvin et Farel — Que faire? — Il n’y avait que confusion — Perplexité des réformateurs — Ils ne s’arrêtent pas aux formes — La cène est un repas de paix — Divisions et violences des partis — La cène ne sera pas distribuée — Les réformateurs prêcheront — Héroïsme.

Pag. 470 à 490

 

12.11                 Chapitre 11 — Calvin et Farel prêchent malgré l’interdiction du Conseil — Ils sont bannis de Genève (Avril 1538)

Grande angoisse — Le dimanche de Pâques — Farel prêche à Saint-Gervais — Désordres dans le temple — Calvin prêche à Saint- Pierre — Il allègue ses motifs — L’Église doit être sainte — Calvin est écouté avec calme — Il prêche le soir à Rive — Graves désordres — Les épées sont dégainées — Les conseils délibèrent — Ils proposent l’expulsion des ministres — Déni de justice — Le Conseil général vote l’expulsion — Réponse de Calvin — Réponse de Farel — Les ministres quittent Genève — Une prophétie de Bonivard — Farel et Calvin vont à Berne — Joie et tristesse.

Pag. 491 à 513

 

12.12                 Chapitre 12 — Grande confusion dans Genève — Le Conseil de Berne intervient inutilement (Fin Avril 1538)

Dérisions et sarcasmes — Les nouveaux ministres — Leur insuffisance — Les réformateurs arrivent à Berne — Ils paraissent devant le Conseil — Leurs doléances — Le Conseil de Berne s’émeut — Il écrit à Genève — Réponse du Conseil de Genève.

Pag. 514 à 523

 

12.13                 Chapitre 13 — Synode de Zurich — Les ambassadeurs bernois ramènent Calvin à Genève — Il ne peut y entrer (Fin Avril à Mai 1538)

Farel et Calvin à Zurich — Leurs réclamations — Leur modération — Leur humilité — Leur bon droit — Le synode de Zurich les approuve — Il écrit à Genève — Hostilité de Kunz — Sa colère — Ses accusations — Berne hésite à intervenir — La justice l’emporte — Ambassade de Berne — Agitation dans Genève — Calvin et Farel s’arrêtent à Genthod — Le Conseil général — Il semble favorable — Trahison de Kunz — Pierre Vandel — Les esprits s'enflamment — Vote du Conseil général — Les adversaires — La minorité.

Pag. 524 à 547

 

12.14                 Chapitre 14 — Les ministres bannis et leurs successeurs à Genève (Fin de 1538)

Dérèglements — Calvin et Farel vont à Berne — Ils se rendent à Bâle — L’accueil qu’ils reçoivent — Ils se justifient — Ils hésitent sur le choix d'un poste — Bâle et Strasbourg se disputent Calvin — Farel est appelé à Neuchâtel — Calvin se fixe à Strasbourg — Mort de Courault — Douleur de Calvin — Les nouveaux ministres de Genève — Ce qu’en pensait Calvin — Mécontentements — Accusations — Les plaintes étaient fondées — Calvin écrit aux chrétiens de Genève — Ses conseils — Farel écrit aussi — Sa vive tristesse.

Pag. 548 à 568

 

12.15                 Chapitre 15 — Strasbourg et Genève (Fin 1538-1539)

Calvin à Strasbourg — Ses horizons s’élargissent — Calvin pasteur — Ses joies spirituelles — Calvin docteur —Traité sur la cène — Débats théologiques — Pauvreté de Calvin — Mort d’Olivétan — Courage de Calvin — Despotisme à Genève — Épurations — Les régents du collége — Ils sont bannis — On ne peut les remplacer — Les amis des réformateurs — Ils sont poursuivis — Nouveaux syndics — Désordres réprimés — Conférence à Francfort — Calvin va à Francfort — Ses entretiens avec Mélanchthon — Sur la cène et la discipline — Sur les cérémonies du culte — Henri VIII appelle Mélanchthon — Opinion de Calvin sur Henri VIII — Calvin rentre à Strasbourg.

Pag. 569 à 596

 

12.16                 Chapitre 16 — Rapports de Calvin avec Sadolet (1539)

Colloque d’évêques à Lyon — Le cardinal Sadolet — Son épître aux Genevois — Comment il dépeint les réformateurs — Sa conclusion — Sa lettre est remise au Conseil — Conséquences immédiates — Un pas important vers Rome — Deux martyrs en Savoie — Calvin répond à Sadolet — Pourquoi il répond — La séparation de l’Église — L’antiquité chrétienne — La justification par la foi — Le tribunal de Dieu — Défense de Calvin — Sa première foi — Sa résistance — Sa conversion — Qui déchire l’épouse de Christ — À qui imputer les contentions — Joie de Luther — L'impression reçue à Genève — Caroli — Sa fin.

Pag. 597 à 622

 

12.17                 Chapitre 17 — Le catholicisme à Genève — Mariage de Calvin à Strasbourg (Fin 1539-1540)

Les prêtres appelés au Conseil — Leur attitude — L'ancien syndic Balard — Il montre seul quelque courage — Il finit par abjurer — Pensées de Calvin sur Genève — Ses ennuis domestiques — II songe au mariage — Divers projets — Hésitations — Idelette de Bure — Mariage — Catherine Bora et Idelette de Bure — Seconde assemblée à Haguenau — On n'y fait rien.

Pag. 623 à 638

 

12.18                 Chapitre 18 — Genève — Discordes et rigueurs (1540)

Conflit entre Berne et Genève — Traité avec Berne —Les articulants — Genève refuse de ratifier le traité — Jugement rendu à Lausanne — Indignation dans Genève — Les articulants sont poursuivis — Ils sont condamnés — Le capitaine général Jean Philippe — Son irritation — Il soulève une émeute — II est vaincu — Il est arrêté — Il est condamné à mort — Mort de Richardet — Une prédiction de Calvin — Les voies de Dieu.

Pag. 639 à 656

 

Début du tome 7

 

12.19                 Chapitre 19 — Calvin est rappelé à Genève (Août 1540-Mars 1541)

Les ministres de Genève — Morand et Marcourt quittent la ville — Grande disette — Conseils de Calvin — On décide le rappel de Calvin — Louis Dufour porte le message — Première réponse de Calvin — Il se rend à Worms — Lettre des syndics et Conseil de Genève — Anxiétés de Calvin — Il consulte ses amis — Sa réponse — Ses conditions — Genève appelle Viret — Viret à Genève — Le ministre Bernard — Sa lettre à Calvin — Calvin à Worms — Calvin et Melanchthon — Leur intimité — Leur confiance réciproque — Le colloque de Worms — Chant de victoire — Le triomphe de Christ — Confiance de Calvin en Viret — Lettre de Calvin à Bernard — Farel rend Calvin à Genève — Épreuves — Humilité et foi.

Pag. 1 à 30

 

12.20                 Chapitre 20 — Calvin à Ratisbonne (1541)

Inquiétudes de Calvin — Concessions des luthériens — Fermeté de Calvin — Discours du cardinal Farnèse — Réponse de Calvin — Tyrannie papale — La vraie concorde — Unité et diversité — Le siège romain n’est pas le siège apostolique — De quel côté est l’incontinence — Qui profane la religion — Un grand monstre — Les vrais ministres — Les biens de l’Église — Le bâton pastoral du pape — Les protestants et les Turcs — Rôle de Calvin à Ratisbonne — La théologie de Rome — Les plaies qu’il faut guérir — Modération de Calvin — Tout est renvoyé au Concile général — Calvin quitte Ratisbonne.

Pag. 31 à 53

 

12.21                 Chapitre 21 — Calvin revient à Genève (Juillet — Septembre 1541)

Le Conseil général révoque la sentence d’exil — Lettre des syndics et Conseil de Genève aux pasteurs et conseils de Zurich et Bâle — Rudesse de leur langage — Il exprime le sentiment général — Les lettres de Genève lèvent tout obstacle — Devise de Calvin — Il quitte Strasbourg — II s’arrête à Neuchâtel — Il se rend à Berne — Il arrive à Genève — Il évite tout éclat — La maison de Calvin — Ce qu’il a gagné à Strasbourg — Il paraît devant le Conseil — Il ne revient pas sur le passé — La commission des Ordonnances — Calvin se met aussitôt à l’œuvre — Il demande l’aide de Farel et de Viret — La grâce de Dieu et l’œuvre de l’homme — Un jour d’humiliation — La vérité avec la charité.

Pag. 54 à 76

 

12.22                 Chapitre 22 — Ordonnances ecclésiastiques (Septembre 1541)

Le projet des Ordonnances — Il est présenté aux Conseils — Il est voté en Conseil général — L’esprit et le but des Ordonnances — Calvin prend pour modèle l’Église primitive — Genève doit être une forteresse évangélique — La vie chrétienne — Les remontrances — Le ministère — L’instruction de la jeunesse — Les pauvres, les malades — Les prisonniers — L’élection des pasteurs — Le serment des ministres — Les docteurs — Les anciens — Le consistoire — Le culte — Les prières communes — La discipline — Comment il faut juger cette discipline — Le gouvernement de l’Église de Genève — Théocratie et démocratie — Omnipotence de l’État — L’État prend le gouvernement de l’Église — Calvin n’en est pas responsable — Il n’en vit pas le danger.

Pag. 77 à 104

 

12.23                 Chapitre 23 — La prédication de Calvin

Le principal office de Calvin est la prédication — Deux ou trois mille sermons — Il expose la sainte Écriture — Quelques citations — Comment un jeune homme rendra-t-il pure sa voie — L’amour des richesses — Étranger en la terre — La dévotion passagère — L’amour de soi — L’agneau perdu — Dieu veut que tous les hommes soient sauvés — Il ne faut pas assigner des bornes à sa grâce — Comment venir à Dieu — Nous avons le sang de Jésus-Christ — La prédestination — L’ignorance en est docte. — Calvin n’a pas pris un rôle politique — Il a bien compris le ministère évangélique.

Pag. 105 à 123

 

12.24                 Chapitre 24 — L’activité de Calvin (Février 1542)

L’état des esprits à Genève — Calvin est l'âme du Consistoire — Il s’occupe des plus petites choses — Le catholicisme à Genève — Je crois ce que l’Église croit — La Vierge et l’Église — Le Consistoire ne s’occupe pas de politique — Il s’attache à régler les mœurs — Impartialité — Modération — Calvin procure la paix — Douceur et force — Hostilité latente des anciens ministres — Nouveaux ministres — Ami Porral — Sa foi triomphante — Sa mort chrétienne — Le christianisme vivant — L’œuvre prospère — La vie religieuse se développe — Action disciplinaire — Réconciliation — La Réformation accomplie — La part de Luther — La part de Calvin — Luther est le fondateur de la Réforme — Calvin en est le législateur — Calvin médiateur — Les époques lumineuses — Ce qui relève les peuples.

Pag. 123 à 154

 

 

13                  LIVRE XII — La Réformation chez les peuples scandinaves : Danemark, Suède, Norvège

13.1                      Chapitre 1 — Le réveil du Danemark (1515-1525)

Jean Tausen — Sa jeunesse — Il entre au monastère — Il part pour l’Allemagne — Il étudie à Louvain et à Cologne — Il se rend à Wittemberg — Christiern II — Son mariage — Les indulgences — Révolte de la Suède — Vengeance royale — Martin Reinhard — Il prêche en langue étrangère — On le combat par le ridicule — Il quitte le Danemark — Lois libérales édictées par Christiern — Réformes religieuses — Carlstadt en Danemark — Il est renvoyé — Nouvelle révolte de la Suède — Le roi prend la fuite — Il implore vainement le secours de ses alliés — La sœur de Charles-Quint — Elle meurt dans l’hérésie.

Pag. 157 à 181

 

13.2                      Chapitre 2 — Une Réformation établie sous le règne de la liberté (1524-1527)

Frédéric duc de Holstein — Il est appelé au trône — Il incline vers les doctrines évangéliques — Il tient l’équilibre entre Rome et la Réforme — Il promulgue la liberté religieuse — Le Nouveau Testament en langue danoise — La préface du traducteur — Inquiétudes du clergé — Le fils du roi se rend en Allemagne — Il se déclare pour la Réforme — Le roi se prononce toujours plus — Une prédication de Tausen — Tausen à Viborg — Il y continue son œuvre — La Réforme à Copenhague — Les évêques veulent persécuter — Tausen est jeté dans un cachot — Il prêche par le soupirail — Le roi lui rend la liberté — La Réforme à Malmoe — L’éloquent Todenbinder — Toute la ville de Malmoe gagnée à l’Évangile — Les cantiques de Luther traduits en danois — Progrès croissants dans tout le pays — Les évêques appellent Eck et Cochlée — Ils refusent de se rendre en Danemark — Discours du roi aux évêques — La liberté religieuse est entière — Vains efforts des évêques — Ordonnance royale — Soumission apparente du clergé.

Pag. 182 à 213

 

13.3                      Chapitre 3 — La Réforme triomphe sous le règne de Frédéric 1ier le Pacifique (1527-1533)

 

Luttes et controverses — Divers écrits de Tausen — Un nouvel évêque — Diverses réformes — Zèle de Tausen — Diète de Copenhague — Les évêques et les ministres — Les ministres multiplient leurs prédications — Les évêques se taisent — Tausen et ses collègues — Leur confession de foi — Les articles — Surprise des prélats — Accusations des évêques — Réponse des évangéliques — Ils demandent un débat public — Les évêques refusent — Les ministres présentent un mémoire au roi — Il reste sans réponse — La cause évangélique triomphe — Quelques désordres — Frédéric affermit sa position politique — Intrigues de l'ancien roi — Christiern II envahit la Norvège — Courte lutte — Christiern est fait prisonnier. Il demande un sauf-conduit — Il écrit à Frédéric — Il est traité en criminel d’État — Il est condamné à une prison perpétuelle — Il est enfermé dans un donjon muré — Il est abandonné de tous — Luther seul intercède pour lui — Mort de Frédéric — Il laisse quatre fils.

Pag. 214 à 249

 

13.4                      Chapitre 4 — Interrègne Guerre civile et étrangère (1533)

Les évêques reprennent espoir — Leurs efforts — Leurs intrigues — Ils restreignent la liberté religieuse — Ils veulent élire le quatrième fils du roi — L’élection du roi est ajournée — Tausen est condamné à mort — Soulèvement des bourgeois — Ils délivrent Tausen — Ils menacent les évêques — Exil de Tausen — Brigitta Gjoë — Les évangéliques sont poursuivis — Polémique — Écrits populaires — Lubeck attaque le Danemark — Progrès rapides des envahisseurs — Une diète dans le Jutland — Longs débats — Christiern III est élu roi malgré les évêques.

Pag. 250 à 270

 

13.5                      Chapitre 5 —Christian III proclamé roi — La Réformation triomphe en Danemark, Norvège et Islande (1553-1550)

Le nouveau roi poursuit la guerre avec vigueur — Il chasse l’ennemi des provinces — Il assiège Copenhague — Souffrances extrêmes de la ville assiégée — Christian entre dans sa capitale — Il veut briser le pouvoir temporel des évêques — Les évêques sont arrêtés — Conseil général de la nation — Acte d’accusation contre les évêques — Ils sont tous déposés — La liberté leur est rendue — Le roi appelle Poméranus — Poméranus réorganise l’Église — Nouvelle constitution de l’Église — La Réforme en Norvège — Elle fut surtout une œuvre gouvernementale — La Réforme en Islande — Les deux évêques d’Islande — Oddur traduit le Nouveau Testament — Un évêque évangélique — Il meurt — Réaction papiste — Triomphe de l’Évangile.

Pag. 271 à 294

 

13.6                      Chapitre 6 — Les premiers réformateurs de la Suède (1516-1523)

Influences diverses — Les deux frères Olaf et Laurent — Leurs premières études — ils se vouent à la théologie — Olaf à Wittemberg — Son intimité avec Luther — Il retourne en Suède — Les deux frères et l’évêque Mathias — Ils sont témoins du massacre de Stockholm — Mathias est au nombre des victimes — Lorenz Anderson remplace Mathias — Il est favorable à la Réformation — Olaf et Laurent aux funérailles de leur père — Ils repoussent le ministère des moines — Ils suscitent une violente opposition — L’évêque Brask demande leur mort.

Pag. 295 à 311

 

13.7                      Chapitre 7 — Le libérateur de la Suède accueille les réformateurs (1519-1524)

Gustave Vasa prisonnier en Danemark — Il échappe de sa prison — Il lutte pour l’Indépendance de la Suède — Il fuit de lieu en lieu — Il apprend le massacre de Stockholm — Il se cache dans les montagnes — Il travaille dans les mines — Il est reconnu — Il est trahi — Il est traqué comme une bête fauve — Il cherche à émouvoir le peuple — Ses efforts sont longtemps inutiles — Enfin un mouvement se produit — Prompt triomphe — Gustave est nommé roi — Il incline vers la Réforme — Il accueille les réformateurs — Anderson chancelier du royaume — Olaf prédicateur à Stockholm — Partisans et adversaires — Complots des évêques — L’évêque Brask — Olaf et Laurent cités devant le chapitre — Leur attitude — Anathème.

Pag. 312 à 337

 

13.8                      Chapitre 8 — Luttes (1524-1527)

Le illuminés à Stockholm — Ils sont bannis — Mariage d’Olaf — L’évêque Brask l’excommunie — Le roi prend sa défense — Le roi diminue les richesses du clergé — Faste de l’archevêque Magnus — La fête de saint Éric — Le roi abaisse le clergé — Craintes des évêques — Magnus propose une dispute publique — Le roi l'accepte — Olaf contre Galle — Regrets des catholiques — Les esprits s’échauffent des deux parts — Un imposteur — Les évêques le soutiennent — Le roi publie une déclaration — Il veut en finir — Il convoque les États du royaume — Un festin royal — Les évêques humiliés.

Pag. 338 à 360

 

13.9                      Chapitre 9 — Victoire (1527)

Un complot épiscopal — La Diète de 1527 — Plaintes du roi — Exactions du clergé — Audace de l’évêque Brask — Le roi dépose la couronne — Les évêques triomphent — Émotion du peuple — La Diète ordonne une dispute devant elle — Le roi supplié de reprendre le sceptre — Il résiste longtemps — Il finit par se rendre — Réformes politiques — Réformes religieuses — Le recez de Westeras — La hiérarchie romaine est désarmée — La révolte armée est soumise — Couronnement de Gustave 1ier

Pag. 361 à 379

 

13.10                 Chapitre 10 — Césaropapie (1828-1546)

Assemblée d’Orébro — L’autorité des Écritures — L’instruction des pasteurs — Les rites ecclésiastiques — Concessions — Obstacles — Mécontentements — Progrès — Laurent Pétersen — Il est nommé archevêque d’Upsal — Mariage du roi — Mariage de l’archevêque — Hostilité des moines — Olaf veut une complète réformation — Le roi veut l’ajourner — Froideur entre le roi et le réformateur — Plaintes d’Olaf — Irritation du roi — Les Parhélies de 1539 — Un orage se forme contre Olaf — Il est mis en jugement avec Anderson — Ils sont condamnés à mort — Le roi se contente d'une rançon — Olaf cède et reprend ses fonctions — Le roi est chef de l’Église — Conseils de Luther — Ordre mi-partie épiscopal et presbytérien. Sévérité de Gustave — Excuses — Gustave n’entre pas dans la ligue de Smalcalde.

Pag. 380 à 410.

 

13.11                 Chapitre 11 — Les fils de Gustave Vasa (1560-1593)

Gustave prend congé de son peuple — Maladie du roi — Sa mort — Éric, nouveau roi de Suède — Débats sur la cène — Controverses — Démence du roi Éric — Massacres — Mort de Burrey — Éric est déposé — Dure captivité — Le roi Jean favorise le catholicisme — Le catholicisme prend le dessus — Les jésuites s’insinuent — Ils professent les doctrines évangéliques — Ils veulent convertir le roi. Fratricide — Mort de l'ex-roi Éric — Conversion de Jean III au papisme — Changement soudain du roi — Sa mort — L’assemblée d’Upsal en 1593 — La confession d’Augsbourg est admise.

Pag. 411 à 434

 

 

14                  LIVRE XIII — Hongrie. Pologne. Bohême. Pays-Bas.

14.1                      Chapitre 1 — Les premiers réformateurs et les premiers persécuteurs en Hongrie (1518-1526)

Les premières lueurs — Louis II — Marie de Hongrie — La Réformation commence — Les premiers prédicateurs — Ils veulent voir Luther — Menaces de persécutions — Intolérance du clergé catholique — Louis II et Frédéric le Sage — L’Évangile à Hermanstadt — Progrès notables — Ordonnance sévère contre la Réforme — On commence par brûler les livres — Grynée forcé de fuir — Nouveaux efforts — Un supplice à Bude — Un autre orage.

Pag. 437 à 454

 

14.2                      Chapitre 2 — La grande victoire de Soliman (1526)

L’armée de Soliman — Rien n’est prêt en Hongrie — Vains efforts pour lever une armée — La petite troupe du roi Louis — Bataille de Mohacz — Mort de Louis II — Douleur de la reine — Consolations offertes par Luther — Un cantique de résignation — Deux rois de Hongrie — Martyrs à Liebethen — Édit de persécution.

Pag. 455 à 467

 

14.3                      CHAPITRE 3 — Devay et ses collaborateurs (1527-1538)

Mathias Biro Devay — Devay, étudie à Wittemberg — Divers seigneurs protègent la Réforme — La persécution se ralentit — Réforme à Hermanstadt — Soliman refuse d’opprimer les protestants — La confession d’Augsbourg réjouit les Hongrois — Devay revient en Hongrie — Il est pasteur à Bade — Collaborateurs de Devay — Devay est jeté en prison — Il comparait devant l’évêque de Vienne — Sa défense et son acquittement — Il est emprisonné de nouveau — Il trouve un refuge chez le comte Nadasdy — Controverses avec Szégédy — Devay à Wittemberg — Lettre de Mélanchthon à Nadasdy — Devay à Bâle — Imprimerie et écoles — Stephan Szantai — Ses ennemis, les évêques — Ferdinand ordonne une conférence — Embarras des arbitres — Embarras de Ferdinand — Efforts des évêques — Szantai doit s'exiler.

Pag. 468 à 495

 

14.4                      Chapitre 4 — Progrès de l’évangélisation et de la Réforme suisse (1538-1545)

La doctrine de Zwingle pénètre en Hongrie — Quelques esprits en sont troublés — Divisions politiques — Nouvelle invasion des Turcs — Dispersion des docteurs évangéliques — Les fureurs des musulmans s’apaisent — Les chrétiens reprennent courage — Progrès de la Réforme — Devay en Suisse — Il adopte les doctrines de Calvin — Douleur de Luther — Martin de Kalmance — L’hostilité qu’il soulève — Les prêtres poussent à la persécution — Ordonnances de Ferdinand — Courage des chrétiens de Leutschau — Stephan Szégédin — Sa science et son éloquence — Ses écrits — Il adopte la doctrine de Calvin — Il s’attire la haine des papistes — Il est banni.

Pag. 496 à 518

 

14.5                      Chapitre 5 — L’Évangile en Hongrie sous la domination des Turcs (1545-1548)

Rome persécutrice — L’islamisme tolérant — Le concile de Trente — L’union des chrétiens en Hongrie — Confessions de foi — Szégédin au sud de la Hongrie — Il est banni de nouveau — Émeric Eszeky — L’Évangile à Tolna — Les Turcs refusent de persécuter — L’Évangile se répand — La domination des Turcs favorable à l’Évangile — Toute la Transylvanie a reçu la foi.

Pag. 519 à 533

 

14.6                      Chapitre 6 — Bohême, Moravie et Pologne (1518-1521)

Les frères de l’unité — Relations avec Luther — Bienveillance de Luther — Débats sur la cène — Les Calixtins — Les Bohèmes évangélisent la Pologne — Premiers succès — La réforme de Luther pénètre en Pologne — Jacques Knade à Dantzig — L’Évangile est bien accueilli — Liberté religieuse — Une révolution à Dantzig — Réorganisation de l’Église — Les catholiques en appellent au roi — Sévérité de Sigismond — L’Évangile finit par triompher — L’Évangile à Cracovie — Beaucoup d’esprits distingués l’accueillent — Paroles de Luther — Tentative de Réforme en Russie.

Pag. 533 à 553

 

14.7                      Chapitre 7 — Le réformateur polonais (1524-1527)

Jean de Lasco — Il se rend à Zurich — Ses rapports avec Zwingle — Il séjourne à Bâle — Son intimité avec Érasme — Il étudie les saintes Écritures — Son application et ses progrès — Jouissances spirituelles de sa vie à Bâle — Éloges d’Érasme — De Lasco est forcé de quitter Bâle — Ses voyages — Il rentre en Pologne — Sa vie à la cour — Ses défaillances — Il est suspect d’hérésie — Une enquête — De Lasco renie la Réforme — Chute — Honneurs — Réveil de la conscience — De Lasco comprend mieux la vérité — Liberté — Nouveaux honneurs — De Lasco les refuse — Il quitte la Pologne — Il se dirige vers les Pays-Bas.

Pag. 554 à 580

 

14.8                      Chapitre 8 — Le réformateur polonais dans les Pays-Bas et en Frise (1537-1546)

De Lasco se marie — Épreuves et consolations — État religieux de la Frise — De Lasco en Pologne — Il revient dans la Frise — - Ses relations avec Hardenberg — Il cherche à le séparer de Rome — De Lasco, surintendant en Frise — Prudence et zèle — Accusations — Menaces — Haine des moines — Une lettre de De Lasco — Dieu ou le monde — Le réformateur l’emporte — Patience et succès — Sectes diverses — Un faux Christ — Il est démasqué — Le gouvernement de l’Église — La doctrine — Résistances — Nouvelle force — Tribulations — Un protecteur caché — Viglius de Zuychem — Sa haute position — Rapport secret sur ses tendances — Ses sentiments réels —Contraste.

Pag. 581 à 611

 

14.9                      Chapitre 9 — La Réforme commence dans les Pays-Bas (1518-1524)

Liberté et richesse — Ambition de Charles-Quint — Les précurseurs de la Réforme — La Réforme à Anvers — La Réforme à Louvain — Érasme attaqué — Violences des moines — Tolérance des magistrats — Vociférations des moines — Édit de persécution — Jaques Spreng est arrêté — Sa rétractation — Sa douleur et son repentir — L’inquisition — Corneille Grapheus, érasmien — Il est jeté en prison — Abjuration inutile — Henri de Zutphen, évangéliste — Son séjour à Wittemberg — Sa prédication à Anvers — Il est arrêté — Il est délivré par le peuple — Il périt dans le Holstein — Le couvent des Augustins est rasé — Nombreuses adhésions à la Réforme — L’Époux céleste — Foi et courage — Conciliabules — Un martyr — Tolérance de quelques évêques — Un illuminé — Conseils de Luther.

Pag. 612 à 644

 

14.10                 Chapitre 10 — Les pierres d’attente (1525-1528)

Charles-Quint — Sa politique dans les Pays-Bas — Charles d’Egmont écrit an pape — Réponse du pape — Jean de Bakker — Sa foi — Il rompt avec Rome — Il est mis en prison — Son procès — Il refuse toute rétractation — Sa condamnation — Son martyre — Une légende — Vain essai de réforme extérieure — Nouvel édit de persécution — L’humaniste Gnapheus — La veuve Wendelmutha — On essaye de l’ébranler — Sa condamnation — Son supplice — L’Évangile renouvelé.

Pag. 645 à 666

 

14.11                 Chapitre 11 — Les victimes de Charles-Quint (1529-1535)

Les compassions de Charles-Quint — La rage de Charles d’Egmont — Les supplices se multiplient — Le martyre de Guillaume de Zwoll — Les victimes de Charles-Quint — Mort de Marguerite d’Autriche — Marie de Hongrie, gouvernante des Pays-Bas — Sa fausse position —  Corneille Crocus — Jean Sartorius — Controverses — Quelques livres de Sartorius — Nouvel édit de persécution — Une ville courageuse — Une famille de martyrs — Forfaits et horreurs — Tristesse et angoisse — Les enthousiastes — Fanatisme cruel — Fermentation malsaine — Les prophètes illuminés — Le tailleur Bockhold — Excès et folies — L’illuminisme est fils de la persécution — Les Pays-Bas se détachent du luthéranisme pour embrasser le calvinisme.

Pag. 667 à 693

 

14.12                 Chapitre 12 — Louvain (1537-1544)

Pierre Bruly à Gand — Les évangélistes — Antoinette et Gudule — Le pasteur Jean van Ousberghen — Les fidèles — Une innocente promenade — Les conventicules — Audace du sculpteur Beyaerts — Épidémie à Louvain — Arrestations à Louvain — Une arrestation nocturne — Vingt-trois prisonniers — Les interrogatoires — De simples femmes confondent les sages — Paul de Roovere — On l’outrage — On l’épouvante — Il se rétracte — Nouvelles victimes — Grand déploiement de forces — Supplices — Antoinette van Roesmals — Elle est enterrée vive — Gilles Tielmans — Sa foi simple — Sa charité sans bornes — Son zèle évangélique — Trouble et terreur parmi les fidèles — Gilles Tielmans est mis en prison — L’évangéliste Ousberghen — Son arrestation — Son procès — Ses craintes — Sa condamnation — Une grande lumière — Supplice d’Ousberghen — Supplice de Gilles Tielmans.

Pag. 694 à 731

 

Début du tome 8